RCV et Bro Gozh. Les Breizh mettent le feu.

RCVPrixBroGozh

De gauche à droite: David Robo, maire de Vannes, Lena Louarn, vice-présidente du Conseil régional de Bretagne, Olivier Cloarec, président du RCV.

Le Télégramme, 23 septembre 2017

Elle a grondé, elle a tremblé. Et La Rabine a exulté. Comme il en a pris la (très) bonne habitude cette saison, le RC Vannes a aplati dans l’en-but dès les premiers bourre-pifs, hier soir. Deux minutes trente, tout juste, ont suffi à Joeli Lutumailagi pour transpercer la défense de Biarritz, servi sur un plateau par Bouthier. Les matchs se suivent et se ressemblent. Et à La Rabine, le ballon ovale gagne des admirateurs de semaine en semaine. Pleine comme un œuf, l’enceinte vannetaise a poussé avec les tripes. Il fallait bien user des jumelles, façon « Où est Charlie », pour dégoter un siège vide. Déjà récompensé du prix du meilleur public, lundi soir, lors de la Nuit du rugby sur Canal +, le RC Vannes a reçu son « Bro Gozh 2018 », avant le coup d’envoi. Devant une nouvelle marée bleue déchaînée.

Publicités

Loïg Chesnais-Girard: « Félicitations au Rugby Club de Vannes ! »

Loig Chesnais-Girard, président du Conseil régional de Bretagne. Photo Région Bretagne.

Le Conseil régional est un fidèle du Prix Bro Gozh, et cette édition ne fera pas exception. Le Bro Gozh ma Zadoù fait partie de la carte d’identité des Bretons, en Bretagne et à travers le monde, au même titre que le Gwenn ha Du. Je sais gré au Comité d’agir sans relâche pour la diffusion et la promotion de notre hymne.

En 2017, le choix de récompenser le Rugby Club Vannes me semble particulièrement opportun. Inventé il y a plus d’un siècle et demi en Angleterre, le rugby est en effet devenu progressivement un trait d’union entre les nations celtes qui l’ont adopté avec enthousiasme. Or, la Bretagne faisait jusqu’à présent un peu figure d’exception puisqu’elle lui a toujours nettement préféré le football.Il y a un an, la montée historique du RC Vannes en Pro D2, c’est-à-dire le niveau professionnel et médiatique, a peut-être commencé à changer la donne. Je pense qu’en décidant de faire jouer le Bro Gozh en ouverture de ses matches à domicile, le club a compris la dimension symbolique et culturelle de cet événement.

Et je me prends à rêver, un beau jour, d’un match de rugby à XV qui opposerait une équipe de Bretagne à l’équipe du Pays de Galles, au magnifique Millenium Stadium, avec bien sûr en ouverture le Bro Gozh chanté simultanément, en gallois et en breton, par l’ensemble du public.

Loïg Chesnais-Girard

Président du Conseil régional de Bretagne

Er bloaz-mañ, evel bep bloaz, e kemero perzh ar C’huzul-rannvro er Priz Bro Gozh. Mont a ra ar Vro Gozh d’ober ul lodenn eus kartenn-identelezh ar Vretoned, koulz e Breizh hag er bed a-bezh, e-giz ar Gwenn-ha-du. Trugarez a lavaran d’ar Poellgor a zalc’h da labourat evit brudañ hor c’han broadel ha reiñ anezhañ da glevet.

Kavout a ra din ez eo un dra vat bezañ dibabet enoriñ Klub Rugbi Gwened e 2017. Ouzhpenn ur c’hantved hanter zo e oa bet krouet ar rugbi e Bro-Saoz ha deuet eo tamm-ha-tamm da vezañ ul liamm etre ar broioù keltiek a zo en em lakaet d’ar sport-se a galon vat. Breizh avat ne oa ket aet da-heul al lañs-se peogwir eo bet troet kalz war ar vell-droad a-viskoazh.

Bloaz zo eo krog an traoù da cheñch marteze, pa oa pignet KR Gwened er rummad Pro D2, da lavaret eo al live a vicher a vez brudet er mediaoù, ar pezh a oa un darvoud istorel. Komprenet en deus ar c’hlub pegen pouezus eo an darvoud-se e-keñver arouez ha sevenadur p’en deus divizet lakaat ar Vro Gozh da vezañ klevet a-raok kement krogad a vez c’hoariet e Gwened.

Ha me ha krog da hunvreal en ur match rugbi XV hag a vefe un deiz bennak etre ur skipailh war anv Breizh ha hini Kembre, er Millenium Stadium, un dachenn gaer mard eus, hag evel-just e vefe kanet ar Vro Gozh gant an holl sellerien e kembraeg hag e brezhoneg war un dro a-raok kregiñ ganti.

Loïg Chesnais-Girard

Prezidant Kuzul-rannvro Breizh

Hymne breton. Le prix Bro Gozh remis au RCV au stade de la Rabine

De gauche à droite: Philippe Leray (qui chante le Bro Gozh pour le RCV), Patrick Mahé, conseiller municipal de Vannes chargé de la langue et la culture bretonnes, David Robo, maire de Vannes, Lena Louarn, vice-présidente du Conseil régional de Bretagne, Olivier Cloarec, président du RCV, Jacques-Yves Le Touze, président du Comité Bro Gozh, et 3 joueuses bretonnes de l’équipe de France féminine de rugby. Photo Ouest-France.

Ouest-France, le 22 septembre 2017  

Qui a le mieux promu l’hymne breton cette année ? Le… Rugby-club de Vannes. C’est ce qui lui vaut de décrocher le prix Bro gozh 2018. La distinction lui a été remise ce vendredi soir, juste avant la rencontre avec Biarritz.

Avant chaque rencontre, le Bro gozh ma zadoù (Le vieux pays de mes pères) est chanté au stade de la Rabine.

C’est ce qui vaut au RCV d’obtenir le prix Bro Gozh 2018. Un prix qui, depuis 2010 et la finale de Coupe de France de football Rennes-Guingamp, distingue chaque année ceux qui ont œuvré pour la diffusion et la promotion de l’hymne breton.

La remise officielle du trophée s’est déroulée hier soir au milieu du terrain, juste avant la rencontre opposant les Vannetais aux joueurs de Biarritz.

Le bagad Melinerion de Vannes avec les drapeaux de Bretagne. Photo Ouest-France.

Le RCV, lauréat du prix « Bro gozh 2018 »

Photo RCV

Le Télégramme, 22 septembre 2017

« Bro gozh ma zadoù » , cet hymne guide les Bleu et Blanc vers le combat, chaque vendredi de match à la Rabine. Un air qui prend, qui prend… Au point que le public se lève désormais spontanément pour accompagner les notes de Philippe Le Ray, maestro de la minute bretonne. Cette imprégnation de la culture bretonne autour du RCV a visiblement porté ses fruits. Le comité Bro gozh a décidé d’attribuer son trophée 2018 au Rugby Club de Vannes, par le biais de son président, Jacques-Yves Le Touze. « Ce trophée récompense les efforts fournis par le club pour fédérer la Bretagne, explique Jacques-Yves Le Touze. Même s’il s’agit du prix 2018, on a souhaité le remettre dès le mois de septembre pour lancer la saison et apporter, à notre manière, notre soutien ».

Du spectacle dès 20 h


Le prix sera remis en deux temps : une première fois à 19 h 15 dans l’espace VIP de la Rabine, en compagnie des partenaires ; puis après 20 h, sur la pelouse cette fois, face aux spectateurs. Pour l’occasion, le bagad de Vannes sonnera en nombre (une trentaine de musiciens attendus) depuis la pelouse. « On conseille d’ailleurs beaucoup aux spectateurs de venir dès 20 h dans le stade, pour profiter au maximum de toutes les animations d’avant match », précise Martin Michel, directeur général du RCV.


Meilleur public de Pro D2


Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le RCV a eu la belle surprise de découvrir lundi soir, lors de la cérémonie de la 14e Nuit du rugby sur Canal + qu’il a été élu pour la saison 2016-17 meilleur public de Pro D2, et troisième meilleur public de France (derrière l’ASM Clermont et La Rochelle). De quoi envisager de belles soirées à la Rabine, dont l’affiche de la journée a une nouvelle fois été décalée à 20 h 30 par les diffuseurs télé. La deuxième fois en trois matchs à la Rabine cette année. Preuve, s’il en fallait encore une, que le RCV étonne, intéresse, et passionne l’audimat, puisqu’il est de plus en plus mis en lumière.

Le RCV et le Bro Gozh sur Hitwest

Hitwest, 22 septembre 2017

Du rugby ce soir avec la 6ème journée de Pro D2… Après sa victoire face à Bayonne jeudi dernier, le RC Vannes reçoit l’autre club basque Biarritz. Un match à 20h30 à La Rabine. Les Vannetais sont actuellement 9ème au classement à 9 points du leader Colomiers.

Le public de La Rabine qui est d’ailleurs le meilleur de Pro D2… Les supporters du Rugby Club de Vannes ont obtenu le prix pour la saison 2016-2017. Un classement réalisé sur les réseaux sociaux. Cités en exemple : l’ambiance à la Rabine et le fair-play des supporters.

Portes ouvertes pour les féminines du RC Vannes justement demain… Le club de rugby propose aux jeunes filles de 13 à 18 ans de venir essayer l’activité de 10h à 14h30, stade Jo Courtel. Les parents sont aussi invités. Notons la présence de Caroline Drouin, joueuse internationale et marraine des féminines du Comité du Morbihan.

Le RC Vannes qui va recevoir en préambule de ce match le prix Bro Gozh qui récompense chaque année une personne, un artiste, une association ou une institution ayant promu l’hymne nationale breton. Avant chaque rencontre du Rugby Club de Vannes, l’hymne breton est en effet entonné par les supporters… Le RCV recevra ce soir le prix 2018… un peu en avance mais il s’agit d’encourager l’initiative en ce début de saison de Pro D2.

 

Vannes. Le prix Bro Gozh 2018 est attribué au rugby club .

L’affiche de la rencontre avec un extrait du Bro Gozh.

Ouest-France, 21 septembre

Le Bro gozh ma zadoù, l’hymne breton, est chanté avant chaque rencontre du Rugby-club de Vannes à La Rabine. Un grand moment de communion avec les supporters. Mais aussi une identité bretonne indissociable du club qui est ainsi saluée par ce prix.

« Il  est venu, il a vu, on l’a convaincu« . C’est avec l’humour qui le caractérise que Patrick Mahé, conseiller municipal délégué à la culture et à la langue bretonnes à la ville de Vannes, a résumé, hier, ce qui a conduit le président Jacques-Yves Le Touze, et les membres du Comité Bro Gozh à attribuer le Prix Bro Gozh 2018 au Rugbu Club de Vannes, qui évolue en Pro D2.

Ce Comité Bro Gozh est une association créée en 2010, qui s’est fixée, après la finale de Coupe de France de football Rennes-EAG, pour mission de promouvoir et de diffuser l’hymne national breton, le Bro Gozh ma Zadoù. « L’hymne national  breton n’est pas aussi systématiquement utilisé, comme chez nos cousins gallois, où il fait partie intégrante du protocole« , justifie Jacques-Yves Le Touze.

« Une référence pour toute la Bretagne »

Mais à La Rabine, c’est devenu depuis la montée en Pro D2, un moment incontournable, une vraie communion entre le terrain et les tribunes, qui fédère joueurs et supporters pour aller ensemble au « combat » durant 80 minutes. « A Vannes, le public est partie prenant de manière remarquable« , souligne, d’ailleurs, admiratif le président du Comité. Qui, en tant que Lorientais, fait le parallèle avec le Football-Club de Lorient. « A La Rabine, un extrait du Bro Gozh défile sur les panneaux publicitaires, pour permettre aux supporters de l’interpréter.J’aimerais qu’avec les Merlus, il en soit de même« .

Depuis 2010, le Comité Bro Gozh remet le Prix Bro Gozh chaque année à une personne, un artiste, une association ou institution… ayant le mieux promu l’hymne national breton, le Bro gozh ma zadoù (Le vieux pays de mes pères). Parmi les lauréats passés : Alan Stivell, Nolwenn Leroy, le Stade rennais, Kanomp Breizh et les Tri Yann.

Ce prix est vécu comme une reconnaissance par les dirigeants du RCV qui ont toujours mis en avant la culture bretonne et la nécessité de représenter non pas une ville mais une région dans le monde de l’ovalie presque uniquement soumis à l’hégémonie du sud-ouest.

« Il nous tient à cœur d’ancrer l’image du club en fédérant autour de la Bretagne, confirme Martin Michel, directeur général du RCV. Il est important d’avoir une notion d’identité forte dans ce sport. Le sport professionnel a tendance à se banaliser. A Vannes, nous avons réussi à créer une certaine atmosphère. Il est important de garder ces marqueurs forts et de revendiquer ces valeurs bretonnes. »

Exceptionnellement, le prix 2018 va être remis vendredi, au Rugby-club de Vannes, en préambule de son match contre Biarritz. « Cela peut paraître surprenant de le remettre en septembre 2017, poursuit Jacques-Yves Le Touze. Mais il s’agissait pour nous d’encourager et de mettre en valeur ce début de saison 2017-2018 d’un club professionnel qui est devenu une référence pour toute la Bretagne. »

Vendredi, 8 000 prospectus avec l’histoire et les paroles du Bro Gozh ma Zadoù seront distribués par le comité Bro Gozh. En parallèle, 2 000 drapeaux bretons seront également offerts par le conseil régional cette fois. De quoi mettre une ambiance comme jamais au stade de La Rabine pour ce match Vannes-Biarritz. D’ailleurs, pour mettre le feu, le club demande aux supporters d’être présents dès 20 h dans les tribunes.

Une cérémonie avant le match

Cette remise du Prix Bro Gozh 2018 se fera en deux parties : à 19 h, au sein du club VIP, puis juste avant le match sur la pelouse en présence de Lena Louarn, vice-présidente du conseil régional de Bretagne, François Goulard, président du conseil départemental du Morbihan et David Robo, maire de Vannes.

Pour cette occasion, une trentaine de musiciens du bagad Melinerion animeront l’avant match. Les espoirs du club, porteront eux, outre le Gwenn ha Du, également les neuf drapeaux des provinces de Bretagne. Les filles du RCV seront également de la fête en tant que ramasseuses de balles.

Enfin, le coup d’envoi sera donné par trois joueuses – dont l’Alréenne Caroline Drouin – de l’équipe de France féminine de rugby qui ont participé en août à la coupe du monde féminine de rugby.

Patrick Croguennec

Il est demandé que chacun se rende à sa place dans les tribunes à 20h.

22 septembre à La Rabine : Bro Gozh et Gwenn-ha-Du

Ouest-France, 21 septembre 2017

8000, c’est le nombre de prospectus avec l’histoire et les paroles du Bro Gozh ma Zadoù qui sera distribué avant Vannes-Biarritz. 2000 drapeaux bretons seront aussi offerts par le Conseil régional. D’ailleurs, pour mettre le feu, (et apprécier le Bagad Melinerion de Vannes) le club demande aux supporters d’être présents dès 20h dans les tribunes