Plouha: le Bro Gozh de Kanomp ar Vro

La chorale Kanomp ar Vro, dans le chœur de la chapelle de Kermaria, lors de sa prestation, vendredi. | OUEST-FRANCE

Ouest-France, le 14 juin 2022

Maintenue sans voix durant plusieurs mois, la chapelle de Kermaria s’est animée, le temps d’une soirée sous l’impulsion de la chorale briochine Kanomp ar Vro, vendredi.

Au cours de ce récital, les choristes ont proposé une prestation remarquable à un public clairsemé d’une soixantaine de mélomanes conquis par la qualité d’un répertoire varié, éclectique. L’entracte a été animé par le trio musical Sonerien Ar Goued, qui a enchanté le public avec des airs traditionnels, sonnés habituellement dans les fest-noz et fest-deiz.

La soirée s’est terminée sur le Bro Gozh ma Zadou, repris à l’unisson par une assemblée debout, ravie de cette soirée.

Le Bro Gozh d’Hilenn Quartet

Ouest-France, 8 juin 2022

Originaire de Saint-Jean-Brévelay (Morbihan), la fratrie Hervo – composée d’Yvon, Xavier et Jean-Luc – sort un album en collaboration avec Pierre Rouillé à la cornemuse irlandaise. Ces quatre musiciens forment le groupe Hilenn Quartet.

Il y a une dizaine d’années, Xavier Hervo fait la rencontre de Pierre Rouillé. Tous les deux pratiquent de la cornemuse irlandaise. Un instrument rare, plus connu sous le nom de Uilleann-pipes. Le duo Hilenn se produit en concert dans les chapelles, les églises…… Quelques mois plus tard, Yvon (le frère de Xavier) les rejoint. Avec sa guitare, il apporte une note nouvelle au duo qui devient alors le Trio Hilenn. Ces musiciens accélèrent la cadence et se lancent dans l’enregistrement d’un album en 2017.

« On voulait construire quelque chose ensemble »

De son côté, Jean-Luc fait du théâtre et s’adonne au chant marin. À son tour, il rejoint ses frères pour former le Hilenn Quartet. Le répertoire évolue, une nouvelle dynamique s’installe. Le caractère traditionnel de la musique celtique est harmonieusement arrangé. Pendant la période de pandémie, ils construisent Airs de voyage, un album d’une dizaine de morceaux de musique celtique, dont l’hymne breton Bro gozh ma zadou, joué, chanté et arrangé par le quatuor.

​« Je me suis toujours dit que ce serait bien de faire quelque chose ensemble, confie le frère aîné. Les frères Hervo sont nés avec une clef de sol dans le biberon. La musique coule dans leurs veines : Avec nos grands-parents et nos parents, nous avons toujours baigné dans le milieu artistique​.

Dans le groupe Hilenn Quartet, Xavier Hervo, (flûtiste et joueur de bodhrán) et Pierre Rouillé pratiquent de la cornemuse irlandaise, Yvon Hervo de la guitare électro-acoustique, et Jean-Luc de la basse. Les instrumentistes circulent à travers la Bretagne, transportent leurs mélodies celtiques, dans les festivals, les chapelles, les cafés associatifs etc. Le 17 juin 2022, ils se produiront en apéro-concert à Saint-Nicolas des Eaux et le 25 juin à la salle du Séniz, à Baden.

Vannes: le Bro Gozh gravé sur un banc !

De gauche à droite, Irène Frain, David Robo, maire de Vannes, Patrick Mahé, président du salon du livre de Vannes.

Ville de Vannes

C’est un nouveau poumon vert qui voit le jour Place Anne de Bretagne, devant le Palais des Arts ! Un espace où il fera bon pique-niquer, déjeuner le midi, bouquiner un livre emprunté à la médiathèque, juste à côté, permettant aussi de mettre en valeur le Palais des Arts qui a fêté à l’automne ses 50 ans. Ce nouvel espace pourra accueillir des spectacles en plein air, comme des lectures des Médiathèques, des ateliers pour les enfants et des représentations des Scènes du Golfe.

(….)

Nouveauté : se prélasser sur deux bancs livres sérigraphiés sur le thème de la mer et de la Bretagne et admirer la sculpture de Martine Kerbaol

La Municipalité a souhaité faire un clin d’œil en installant deux bancs livres, les premiers à Vannes, en face de la Médiathèque du Palais des Arts !  Le premier est sérigraphié d’un texte écrit sur le thème de la mer par Irène Frain, femme de lettres, romancière et marraine de Livr’à Vannes ; le deuxième de l’hymne breton, le Bro Gozh.

L’espace accueillera également la sculpture de Martine Kerbaol, qui était jusque-là des habitués de la Médiathèque du Palais des Arts dans le patio, et désormais visible par le plus grand nombre.

Vannes: le Rugby Club de Vannes et le Comité Bro Gozh ensemble pour la Redadeg

C’est à 16h17 ce samedi 28 mai que le Rugby Club de Vannes et le Comité Bro Gozh se sont retrouvés sur le port de Vannes pour courir le km 2020 de la Redadeg 2022.

Au son de Fulenn, Paul Molac passa le témoin à la vingtaine de joueurs du RCV (moins de 16 ans) qui s’élança jusqu’à la Porte St Vincent pour transmettre le témoin au son du Bro Gozh aux bénévoles de la Redadeg.

Emblème sportif de la ville de Vannes, le RCV est aussi un élément moteur pour la dimension bretonne du rugby. En 2018, le Comité Bro Gozh a d’ailleurs remis au RCV le Prix Bro Gozh .

Retrouvez aussi le reportage de France 3 Bretagne dans le journal du 19/20 du 28 mai vers les 5 mn 20 ici .

Le km 2020
Ce qui a été remis à chaque coureur du RCV

Le km 2020 de la Redadeg 2022 avec le Comité Bro Gozh et les jeunes du Rugby Club de Vannes. Photos Michel Thierry.

Sauzon: le Bro Gozh pour la Redadeg

Un joyeux rassemblement à la pointe de Poulains pour soutenir la langue Bretonne

Le Télégramme, le 27 mai 2022

La Redadeg, course pour la langue bretonne, n’est jamais passée par Belle-Île mais des Bellilois en ont organisé une à la Pointe des Poulains, mardi. La course officielle se termine, elle, ce samedi, à Vannes après 2 200 km parcourus.

Pour ceux qui ne la savent pas encore, la Redadeg, c’est une course de relais solidaire festive et populaire, sans compétition, ouverte à tous, qui transporte un message breton à travers toute la Bretagne, sans s’arrêter.

Cet évènement mobilise des milliers de personnes à travers les cinq départements bretons. Particuliers, entreprises et associations achètent des km. L’argent ainsi collecté sert à la création de projets en faveur de l’usage de la langue bretonne au quotidien, dans la vie sociale et familiale.

Une « Redadeg » parallèle

Les bénéfices du fest-noz organisé par l’association « Ar varzhed » le 19 mars avec les groupes bellilois Moeg et Dam oui gast ont permis d’acheter un kilomètre. Olivier Ferrando, à la demande des organisateurs de la Redadeg, a organisé un « Redadeg » parallèle le mardi 24, à Gerveur (Belle-Île). Le parcours officiel ne passe pas par Belle-Île cette année (la course est passée de la presqu’île de Rhuys à Locmariaquer et a continué vers Lorient).

Apprenants et animateurs des cours de breton de l’Université du temps libre, accompagnés par de nombreuses personnes solidaires de la reconnaissance de la langue bretonne, se sont rassemblés à la Pointe des Poulains dans une joyeuse procession qui les a emmenés en dansant, avec le cercle celtique Maen en Dour, sur les traces des nombreux sonneurs présents. Le Bro Gozh, hymne breton, a été chanté et certains participants ont échangé en breton « edan un heol brav » (sous un beau soleil).

Rendez-vous dans deux ans

Olivier Ferrando, en collaboration avec Thibaut Quelard, les deux animateurs des cours de langue bretonne de l’UTL, ont entraîné élèves et sympathisants pour cet évènement festif ; tous ont déjà promis de revivre cette joyeuse balade de relais dans deux ans à l’occasion de la prochaine Redadeg.