Le Roazhon Park sans le Bro Gozh, c’est comme le beurre sans sel …..

Le Roazhon Park…… Ouest-France

Ouest-France, 8 janvier 2021

Depuis 2004, Alain Rousseau est le speaker du Stade Rennais. Avec la crise sanitaire, il doit animer un stade vide. Il raconte cette drôle de nouvelle en vie en attendant le retour du public au Roazhon Park.

C’est une vie de rituels. Il y a d’abord le Bro gozh ma zadoù – l’hymne breton – qui est repris en chœur par tout le stade. Puis les lumières se tamisent. La musique d’AC-DC commence à saturer les enceintes du Roazhon Park. Au bord de la pelouse, Alain Rousseau – speaker du Stade Rennais depuis 2004 – prend le micro pour annoncer la composition de l’équipe. Il lance les prénoms, le public scande les noms en retour. La sono embraye avec un morceau de musique électronique du groupe Justice, la pyrotechnie fait des étincelles, puis les joueurs entrent sur la pelouse. Le déroulé est le même pour chaque match au Roazhon Park. Une vie de rituels.

Mais, depuis le début de la crise sanitaire, tout est chamboulé. Les stades se sont vidés de leur public. Seuls restent les joueurs, les staffs, les journalistes, les jardiniers… et Alain Rousseau, même s’il a dû quitter le bord de la pelouse pour s’exiler en tribune. « Forcément on a dû s’adapter, raconte-t-il. On ne fait plus l’hymne breton et je n’annonce plus les compositions des équipes. En tribune, les journalistes ont déjà la feuille de match sous les yeux de toute manière. On a aussi éliminé la 35e minute. Tout cela donne parfois le sentiment d’assister à des matches amicaux de pré-saison. »

Alain Rousseau, le speaker du Roazhon Park – Ouest-France

« Sans saveur »

Depuis le début de la crise, certains clubs de Ligue 2 ou de rugby ont fait le choix de ne plus faire appel à leur speaker. Ce n’est pas le cas à Rennes. Alain Rousseau reste le gardien de l’ambiance, même si le stade sonne creux. « On ne va pas se mentir, c’est un peu feutré. Je parle avec une voix plus posée, sourit-il. Mais quand l’équipe marque un but je garde la même spontanéité. C’est la passion qui ressort. »

Des joueurs l’ont d’ailleurs remercié pour ça : « Ma voix est un repère familier pour eux. Quand l’équipe marque et que j’annonce le but, ça leur rappelle qu’ils sont bien à la maison, même si le public n’est pas là. » D’un point de vue purement protocolaire, sa présence est aussi impérative pour annoncer les minutes de silence ou les hommages d’avant match.

(….)

Le protocole « Derby breton » à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre …

Et ce qui semblait difficile d’éviter… est désormais arrivé: toutes les festivités habituellement organisées depuis 2019 à l’occasion des derbys bretons de Ligue 1 sont annulées jusqu’à nouvel ordre du fait des restrictions sanitaires.

Espérons nous retrouver le plus rapidement possible !

Pas de festivités pour le second derby breton entre Nantes et Brest le 18 octobre

Le second derby breton qui verra s’affronter au stade de la Beaujoire le FC Nantes et le Stade brestois se jouera quasiment à huit-clos , la jauge permise étant de 1000 personnes du fait de la pandémie de Covid-19.

Dans ces conditions, le protocole prévu pour les derbys bretons ne sera pas mis en place. Partie remise, espérons-le, pour le prochain derby breton au stade de la Beaujoire le 6 janvier 2021 entre le FC Nantes et le Stade rennais.

En tout cas, bonne chance au FC Nantes et au Stade brestois ! #DerbyBreton #DerbiBreizh

Ligue 1: Bro Gozh, bagad, Gwenn-ha-Du pour le premier derby breton de la saison, Brest-Lorient

Ce dimanche 20 septembre, à 15h, aura lieu au stade Francis Le Blé le premier derby breton de Ligue 1 de cette saison 2020-2021 entre le Stade Brestois et le FC Lorient.

Tout en tenant compte des restrictions sanitaires, le protocole défini par la Charte des Derbys bretons signée en juillet 2019 sera bien mis en place à Brest ce dimanche.

Ainsi le très grand drapeau breton du festival La Nuit des Etoiles sera bien présent non plus sur la pelouse du stade mais en tribune Brittany Ferries pendant toute la durée du match; 2500 Gwenn-ha-du offerts par la Région Bretagne seront distribués aux spectateurs.

Kevrenn Sant Mark

Côté musical, c’est la Kevrenn Sant Mark qui assurera l’ambiance, installée elle aussi en tribune Brittany Ferries.

En 1947, l’Ocean Liberty, cargo chargé de produits chimiques, explose en rade de Brest entraînant des dégâts colossaux (des centaines de blessés, 26 morts). Yann Camus et Pierre Jestin rassemblent autour d’eux quelques musiciens et partent en tournée autour du Finistère afin de lever des fonds pour les victimes. La Kevrenn Brest St-Marc est née ; elle se développe rapidement et participe aux concours des bagadoù qu’elle remporte à 11 reprises (deuxième bagad le plus titré). Ecole de musique incontournable du bassin brestois, la Kevrenn continue régulièrement d’enrichir son répertoire.

Rozenn Talec

Enfin, le Bro Gozh ouvrira cette rencontre entre Brest et Lorient et sera interprété par Rozenn Talec .

Et n’oubliez pas d’utiliser sur les réseaux sociaux #BroGozh #Derbybreton #DerbiBreizh !

Derbys bretons: clubs et partenaires prêts pour la seconde édition

De gauche à droite: Arnaud Toudic (Kalon, En Avant de Guingamp), Malo Bouessel du Bourg (Produit en Bretagne), Romain Danzé (Stade Rennais), Jean-Michel Le Boulanger (Vice-président Conseil régional), Leslie Le Gal (Sonerion), Jacques-Yves Le Touze (Comité Bro Gozh), Grégory Pelleau (Stade Brestois), Pierre Pouliquen (Vice-président Conseil régional), Samuel Lothoré (FC Lorient), Jean Nezou (La Nuit des Etoiles), Goulven Julien (La Nuit des Etoiles. Excusés: Julien Boucher (Stade Rennais), Baptiste Huriez (FC Nantes) .

Jeudi dernier au Conseil régional de Bretagne à Rennes se réunissaient représentants des clubs de football professionnels de Bretagne et des partenaires de l’Opération Derbys bretons.

Forts du succès de la première édition lancée le 30 août 2019 au stade du Moustoir par une rencontre entre Lorient et Guingamp ( mais malheureusement interrompue en mars 2020 du fait de la pandémie de Covid 19), les clubs professionnels bretons, le Conseil régional de Bretagne, Produit en Bretagne, La nuit des Etoiles, Sonerion et le Comité Bro Gozh ont préparé la seconde édition des Derbys bretons tout en tenant compte des règles imposées par la situation sanitaire.

Bro Gozh, bagad, grand drapeau breton, gwenn-ha-du offerts, tous ces éléments qui ont fait la réussite de la première édition seront présents avec cependant quelques évolutions pour tenir compte de la situation.

Les dates des derbys bretons :

Brest – Lorient, 20/09/2020
Nantes – Brest, 18/10/20
Rennes-Brest, 01/11/2020
Lorient – Nantes, 08/11/20
Lorient – Rennes, 20/12/20
Nantes – Rennes, 06/01/20
Brest – Rennes, 20/01/21
Rennes – Lorient, 03/02/21
Nantes – Lorient, 21/03/21
Lorient – Brest, 04/04/21
Rennes – Nantes, 11/04/21
Brest – Nantes, 02/05/21

Et ne pas oublier d’utiliser sur les réseaux sociaux #DerbyBreton  #DerbiBreizh !