Le Bro Gozh au stade du Moustoir à Lorient … vu de Vannes …..

Ouest-France, 20 janvier 2018

@Hymne breton

On le savait fervent défenseur de la culture bretonne. Un peu moins lobbyiste, quoique…

L’élu vannetais, Patrick Mahé, ancien rédacteur en chef de Paris Match, a tweeté: «  Vite le Bro Gozh, l’hymne breton au Moustoir, comme à La Rabine, avant chaque match du Rugby-Club de Vannes ! Allez les Merlus, suivez l’exemple vannetais ! On ne demande pas mieux ! « . Les supporters lorientais ont massivement retweeté le message. faut-il y voir un signe ?

Le Bro Gozh pour la rencontre Séné FC – FC Lorient

Photo Ouest-France

Petit évènement dans le monde du football breton, ce samedi 2 décembre 2017, au stade de la Rabine à Vannes: le Séné FC recevait le FC Lorient dans le cadre de la Coupe de France de football. Le club lorientais s’imposait logiquement 6 à 1 contre les Sinagots.

Devant plus de 6000 spectateurs, cette rencontre a commencé au son du pipe-band de Vannes, suivi, comme il se doit à La Rabine, par le Bro Gozh ma Zadoù interprété par Philippe Le Ray .

Espérons que le Bro Gozh aura enfin toute sa place au stade du Moustoir de Lorient suite à cette expérience vannetaise. Le Comité Bro Gozh a écrit en ce sens à la direction du FCL .

Le Bro Gozh au stade du Moustoir à Lorient

brogozhmoustoirmerlus

Non, le Bro Gozh n’a pas été chanté au stade du Moustoir à Lorient hier, samedi 15 octobre, lors du derby breton opposant les Merlus lorientais aux Canaris nantais mais notre hymne y était bien présent de façon « géante » avec un vers extrait du second couplet, « N’eus bro all a garan kement ‘barzh ar bed » (1), au pied du gwenn-ha-du de 1000 m² déployé par les Ultras lorientais. Bravo !

Espérons que l’on entendra bientôt résonner le Bro Gozh  au Moustoir lors des derbys bretons par exemple.

(1) « Il n’y a pas de pays que j’aime plus au monde ».

Roazhon-An Oriant : Kanet e vo Bro Gozh Ma Zadoù a-raok ar c’hrogad

YouennGuillanton3

France Bleu Breizh Izel, 8 janvier 2016

gant Tudi Crequer

Goulennet e oa bet digant ar c’haner Youenn Guillanton kanañ kan broadel Breizh a-raok ar c’hrogad melldroad etre Roazhon hag An Oriant. « Loc’h a zo ennon », emezañ.

« Klasket e veze war-lec’h tud. Gwir eo, em eus bet graet un neubeut traoù er mare-mañ, e-giz ar festival Yaouank, en un abadenn war France Bleu Breizh Izel er Maezioù Frank e Roazhon pe c’hoazh un abadenn m’oa bet graet ivez en tele. Setu em boa un toullad traoù aze hag o deus lakaet tud zo da soñjal e vijen barrek da ganañ a-raok ar match-se. Met, laouen on da gemer perzh en abadenn-se. »

Kanañ a raio Youenn Guillanton dirak 30.000 arvester. Leun chouk e vo sur a-walc’h ar Roazhon Park rak match kentañ Yoann Gourcuff e vo evitañ gant dilhad Roazhon. Setu, un tammig ankeniet eo ar c’haner. « Gast ! Ne sellin ket diouzh an dud kement-se e penn kentañ. Emichañs e teuin a-benn da vont betek penn. Spontet-naet e vin rak n’on ket ken kustum. Ret eo gouzout eo berr-tre ar jeu. Ne bado nemet ur vunutenn hanter. Ret e vo lansañ mat ar jeu. Pleustret em eus e-pad 15 deiz kazi. Ret e vo tommañ mat ha kemer louzeier evit ar c’houzoug. »

« Spontet naet e vin rak n’on ket ken kustum », Youenn Guillanton

Ankeniet eo un tammig ar paotr, rak e vo sur mat e-kreiz ar stad ha « e-giz ma vez lavaret : amzer Vreizh, amzer vrein. Da 8e e vo, hag er gleboc’h. » E-unan tout e vo Youenn Guillanton, « hep sonerezh ebet da vont betek penn. Marteze e vin e-kreiz an avel, setu e c’hellfe bezañ start mat. Met, evidon-me eo dreist-holl ur chañs, ur burzhud. Ha, ret eo kemer ar chañs pa dremen, ret eo lampat warni ! »

Ha daoust-hag-eñv en deus graet e choazh etre Roazhon hag An Oriant ? « M’eus ket droad da lavar sañset dre m’emaon o chom amañ. A-hend-all e vin lakaet diaes. Met gwir eo, peurliesañ on kentoc’h kostez Breizh-Izel !« 

Samedi 9 janvier, le Bro Gozh au Stade Rennais avec Youenn Guillanton

YouennGuillanton2

Samedi prochain à 20h, les Rouges et Noirs du Stade Rennais affronteront au Roazhon Park les Merlus du FC Lorient. A l’occasion de ce derby breton, l’hymne national breton, le Bro Gozh ma Zadoù, sera interprété avant le match par le chanteur Youenn Guillanton.