Le Bro Gozh pour la rencontre Séné FC – FC Lorient

Photo Ouest-France

Petit évènement dans le monde du football breton, ce samedi 2 décembre 2017, au stade de la Rabine à Vannes: le Séné FC recevait le FC Lorient dans le cadre de la Coupe de France de football. Le club lorientais s’imposait logiquement 6 à 1 contre les Sinagots.

Devant plus de 6000 spectateurs, cette rencontre a commencé au son du pipe-band de Vannes, suivi, comme il se doit à La Rabine, par le Bro Gozh ma Zadoù interprété par Philippe Le Ray .

Espérons que le Bro Gozh aura enfin toute sa place au stade du Moustoir de Lorient suite à cette expérience vannetaise. Le Comité Bro Gozh a écrit en ce sens à la direction du FCL .

Publicités

Rugby. Quand la Rabine chante le Bro Gozh sous la pluie

Jamais sans mon drapeau : les gwenn ha du fleurissent partout dans le stade. Peu importe le format, seules comptent les couleurs.

C’était « Chantons sus la pluie », hier soir, au stade de la Rabine juste avant le coup d’envoi du match opposant le RCV à Dax. Stoïques, les sonneurs du bagadig ont chauffé les tribunes juste avant le Bro gozh entonné d’une seule voix par plus de 8.000 personnes. Le décor en place, les acteurs sont alors entrés sur la pelouse pour entamer un match qui s’annonçait costaud. Quand les Bleu et Blanc du RCV ont ouvert la marque, le chaudron a commencé à bouillir malgré le taux d’humidité encore très élevé. En fait qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse beau, Vannes est toujours derrière son équipe. Avec un coeur en forme de ballon ovale.

Le Télégramme, 4 novembre 2017

Encore mieux que le parapluie pour se protéger de la pluie : le poncho aux couleurs de la Bretagne, bien sûr. En plus, on a les mains libres pour applaudir

 

Bro Gozh: reportage de France 3 Bretagne au stade de la Rabine à Vannes

Ce vendredi, une équipe de France 3 Bretagne est venue au stade de la Rabine à Vannes pour tourner un reportage sur le Rugby Club de Vannes et le Bro Gozh. A voir à partir de 9mn35 en cliquant sur l’image ci-dessous. (JT12/13 du 14 octobre 2017)

 

Le Bro Gozh avec le RCV sur Canal+

Canal+ a réalisé un reportage sur le Rugby Club de Vannes dont une grande partie a été tournée le vendredi 22 septembre lors du match Vannes-Biarritz qui a vu la remise du Prix Bro Gozh 2018.

Ambiance du tonnerre, distribution des flyers avec les paroles du Bro Gozh, interprétation du Bro Gozh avec traduction des paroles en sous-titres. Un reportage qui reflète bien ce que fut cette soirée mémorable au stade de la Rabine à Vannes.

Patrick Mahé: « Le Bro Gozh s’est fait hymne universel pour les Bretons »

Patrick Mahé

De tous les bardes du rugby, l’écrivain Antoine Blondin avait la plume buissonnière. Il  aimait contempler les eaux de la Liffey, à Dublin, rivière de mer qu’il comparait au manteau noir de la Guinness. Quand il traversait la mer celtique pour poser son sac au pays de Galles, il s’abandonnait à l’ivresse fraternelle de l’Arms Park, stade mythique, à Cardiff, où nos cousins d’Outre-Manche s’époumonaient dans le solennel « Hen Wlad Fy Nhadau ». Un barde d’Armorique adapta ce « Vieux pays de nos pères » en 1898. Comme au pays de Galles, pionnier et modèle du genre, le « Bro Gozh Ma Zadoù » s’est fait hymne universel pour les Bretons. On l’entonne dans les manifestations culturelles et sportives ; à La Rabine, par exemple, avant chaque partie de rugby. D’où la distinction qui honore, ce soir, le Rugby Club de Vannes.

Derrière les sonneurs du Bagad Melinerion, autre fierté artistique de Vannes et sous les étendards des neuf pays de Bretagne, il vibrera, plus que jamais, à l’heure où le RCV se verra décerner le « Prix Bro Gozh »… Juste avant d’affronter le Biarritz Olympique, superbe défi Breizh-Euskadi (Bretagne-Pays basque).

Patrick Mahé

Conseiller municipal à Vannes, Délégué à la Culture bretonne.

Kuzul-Kêr Gwened, e karg eus ar Sevenadur Breizh.

Le Rugby Club de Vannes reçoit le prix Bro Gozh 2018

Agence Bretagne Presse, 24 septembre 2017

Depuis 2010, le Comité Bro Gozh ma zadoù remet le Prix Bro Gozh chaque année à une personne, un artiste, une association ou institution… ayant le mieux promu l’hymne national breton, le Bro gozh ma zadoù (Le vieux pays de mes pères). Les lauréats précédents : Alan Stivell, Nolwenn Leroy, le Stade rennais, Kanomp Breizh et les Tri Yann.

Le prix 2018 a été remis vendredi dernier, au Rugby-club de Vannes (le RCV) juste avant sa victoire contre Biarritz. Depuis sa montée en Pro D2 l’an dernier, le club met en avant son identité bretonne. Il fait entonner l’hymne national breton avant chaque rencontre à domicile.

Pour l’occasion, 8 000 prospectus avec l’histoire et les paroles du Bro Gozh ma Zadoù ont été offerts par le comité Bro gozh et 2 000 gwenn-ha-du ont été offerts par le Conseil régional qui était représenté vendredi par Lena Louarn, vice présidente du Conseil régional de la Bretagne administrative. C’est Lena Louarn qui a remis le prix au président du RCV Olivier Cloarec.