Plijadur o kanañ. L’émotion pour le Bro Gozh.

À gauche, Dan ar Braz et Clarisse Lavanant ont chauffé la salle de Brocéliande. À droite, Jakez ar Borgn a appelé le public à trouver des rimes avec mobylette, comme Paulette, Josette, Jeannette, et bien d'autres.

Dan ar Braz et Clarisse Lavanant ont chauffé la salle de Brocéliande.

Le Télégramme, le 24 mai 2018

Ils étaient un peu plus de 300, lundi, à l’Espace Brocéliande, à Ploudaniel  à assister à POK 2, ou Plijadur o kanañ (du plaisir à chanter en breton), parrainée par les talentueux Dan ar Braz et Clarisse Lavanant. Les deux artistes ont enflammé le public avec leurs chansons de l’album commun « Harmonie ». Le chanteur et musicien breton n’a pas manqué de rappeler, avant d’interpréter Diwanit Bugale, que cette même chanson avait représenté la France au concours de l’Eurovision en 1996, à Oslo. Avant de laisser les amateurs monter sur scène, il a lancé : « je ne suis pas bretonnant, mais je parle la Bretagne. Merci aux paysans d’avoir continué à parler cette langue ».

 

Fraîcheur, humour et communion


Durant plusieurs heures, en solo, duos et même trio, les chanteurs bretonnants se sont retrouvés sur la scène de Brocéliande. « Un grand vent de renouveau et de confiance en l’avenir, car près de la moitié des chanteurs avaient moins de 30 ans », se réjouit Hervé Lossec. Le trio magique Perynn, Maela et Gwenn a subjugué les spectateurs, par sa fraîcheur, son originalité et sa création. Dans un autre registre, le trublion Jakez ar Borgn, qui allie humour, jeu de scène sur une voix des plus mélodieuses, les a fait rire et participer, avec son titre « La mobylette ». En fin de spectacle, au moment du « Bro Goz ma zadoù», la salle et les artistes étaient en communion, Clarisse, dans une robe rouge somptueuse a ému le public.

Singapour à l’heure du Bro Gozh ma Zadoù pour la Fête de la Bretagne

La parade, au Singapore Botanic Garden, a précédé les festivités musicales du dimanche.

Le Télégramme, 23 mai 2018

La fête de la Bretagne n’est pas réservée qu’à la Bretagne. Ses sonorités ont résonné un peu partout dans le monde, comme à Singapour, où une jolie collaboration artistique et culturelle bretonne-singapourienne à ravi le public. Dimanche dernier, les deux jours de fête se sont conclus au Singapore Botanic Garden, sur la scène de la Shaw Foundation. Le « Lion City Pipe Band », qui a sonné dans les allées du jardin a fait passer un sacré frisson dans les rangs des centaines de spectateurs. Sur scène, des élèves de cinq écoles maternelles Star Learners ont interprété le Bro Goz Ma Zadou, accompagné par les musiciens du Kelc’h Keltieg Rostren, avant d’interpréter une chanson en mandarin. Le cercle celtique de Rostrenen (22) a époustouflé les spectateurs singapouriens par leurs pas de danse exceptionnels, avant de laisser la place aux Biches Cocottes. Elles ont charmé le public par leur interprétation originale et harmonieuse de chants marins, chers au cœur de tout breton. Dans le public, 20 élèves singapouriens ont assisté à la fête de la Bretagne, en préambule de leur séjour linguistique à Brest, au Ciel, samedi.

 

Le Bro Gozh pour la redadeg

Héloïse a amené sur terre, cale de Rossulien à Plomelin (Finistère) le bâton relais de la Redadeg 2018, ce vendredi 4 mai.

Héloïse a amené sur terre, cale de Rossulien à Plomelin (Finistère) le bâton relais de la Redadeg 2018, ce vendredi 4 mai.. Ouest-France.

Ouest-France, le 4 mai 2018

Le bâton relais de la Redadeg, la course relais en faveur de la langue bretonne, vient de quitter Plomelin ce vendredi 4 mai, dans l’après-midi. Transporté par yole, il arrivera sur les quais de Quimper vers 17 h 30, d’où le départ officiel de la sixième Redadeg sera donné officiellement.

Le témoin de la Redadeg, c’est le symbole de la langue bretonne qui passe de main en main.

Ce vendredi 4 mai, en début d’après-midi, il est arrivé par la mer à Plomelin (Finistère), à la cale de Rossulien.

Brandi par Héloïse, une collégienne bretonnante, il a fait une halte dans ce joli coin du Finistère, avant d’être embarqué dans une yole. Direction : Quimper d’où sera donné le départ officiel de la sixième édition de la Redadeg, à 21 h, place Saint-Corentin.

Les Kanerien sant Meryn ont interprété, entre autres, le Bro Gozh sur la cale de Rossulien à Plomelin (Finistère). | Ouest-France

Les Kanerien Sant Meryn ont interprété, entre autres, le Bro Gozh sur la cale de Rossulien à Plomelin.

Des coureurs se chargeront ensuite de l’acheminer jusqu’à Plouguerneau (Finistère), commune d’arrivée, après un circuit de 1 800 km à travers les cinq départements bretons.

Vannes. 27 écoliers vont chanter le Bro Gozh à La Rabine ce vendredi

photo Le Télégramme

Le Télégramme, 5 avril 2018

Ils se préparent depuis des mois. 27 élèves vont de CE2, CM1 et CM2 de la filière bilingue français-breton de l’école Saint-Guen vont chanter le « Bro Gozh », ce vendredi, au stade de La Rabine, juste avant le coup d’envoi du dernier match de la saison à domicile pour le Rugby-club de Vannes (RCV), à 20 h, contre Narbonne. »Le projet existe depuis longtemps, mais il a mis un peu de temps à se concrétiser », explique, soulagé, le directeur de l’école Saint-Guen Jérôme Larcher-Rouland.Les 27 élèves et leurs parents avaient rendez-vous ce jeudi au stade de La Rabine, pour une ultime répétition en situation réelle, avec Philippe Le Ray, le chanteur attitré du club.

Cliquer sur la photo ci-dessous pour voir le reportage.

(Photo Mathieu Pélicart)

Le Bro Gozh mis à l’honneur au Festival Interceltique 2018

Ce mardi 3 avril au soir, le Grand Théâtre de Lorient accueillait des centaines d’invités pour la présentation de la programmation de l’édition 2018 du Festival Interceltique qui se tiendra du 3 au 12 août.

Consacré cette année au pays de Galles, le directeur du FIL, Lisardo Lombardia, a annoncé que l’hymne national commun aux Gallois et aux Bretons, le Hen Wlad ou Bro Gozh, serait mis en valeur tout au long du festival notamment lors des 5 nuits interceltiques qui se dérouleront au stade du Moustoir: à chaque soirée, le chœur gallois présent interprètera la version en gallois et la version en breton de notre hymne national commun.

D’autres soirées comprendront très certainement l’interprétation du Hen Wlad / Bro Gozh notamment  la soirée d’ouverture et celles avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne.

A noter dans vos agendas !

Le Bro Gozh au congrès du Lions Club à Vannes

Les 30 et 31 mars derniers était organisé à Vannes le congrès de printemps des Lions Clubs européens.

Lors de la cérémonie protocolaire au Palais des Arts , les hymnes des différents pays représentés furent interprétés dont le Bro Gozh pour la Bretagne à la demande de la Ville de Vannes avec la participation de deux sonneurs des Melinerion, le bagad de Vannes.

Un Bro Gozh sri-lankais pour l’Interceltique 2018

Ce n’est pas tous les jours que ça arrive : le Comité Bro Gozh a reçu ce jour un envoi en provenance du Sri-Lanka, une peinture réalisée par Padrig Morin que nous avions présenté ici en décembre dernier.

Une œuvre en l’honneur du Bro Gozh fusionnant les traditions celtiques et hindouistes.

Celle-ci participera à un évènement organisé par le Comité Bro Gozh le lundi 6 août 2018 lors du Festival Interceltique et qui mettra à l’honneur les relations entre le Pays de Galles et la Bretagne, nos hymnes nationaux respectifs et plusieurs acteurs de ces liens séculaires entre nos deux pays. Nous y reviendrons dans quelques semaines mais d’ores et déjà, notez-le dans vos agendas .