Brest – Nantes : jour de Derby breton … avec le Bro Gozh !

Brest Sant Mark

Nouveau derby breton en ce dimanche au stade Francis Le Blé entre le Stade Brestois et FC Nantes.

PHOTO CLAUDE PRIGENT / LE TELEGRAMME. : Clarisse Lavanant , .

Comme il se doit lors d’un derby breton, il y aura le Bro Gozh avec Clarisse Lavanant, la Kevrenn St Mark et des milliers de drapeaux bretons

La fête du foot breton ! la fête de la Bretagne !

#derbybreton #derbibreizh

Lorient: le Bro Gozh pour Irène Le Mentec

Ar Gedour, 14 mars 2022 par Efflam Caouissin

Ils étaient pas loin d’un millier pour les obsèques d’Irène Le Mentec, la célèbre patronne de la Tavarn lorientaise. Décédée le 9 mars dernier, à l’âge de 70 ans, suite à un cancer, celle qui fonda dans un lieu excentré ce repaire breton qui deviendra une institution bretonne, haut-lieu de la culture bretonne sur le pays de Lorient et bien au-delà, a eu le droit à un départ exceptionnel. Un véritable hommage pour Irène, un vrai soutien pour Julien Le Mentec, son fils, et pour toute la famille.

Irène Le Mentec s’en est allée à pas feutrés. Et laisse un grand vide à la taverne du Roi Morvan. Mais sa mémoire vivra toujours au comptoir de sa maison, si chaleureuse. © Norbert Guiheneuf

La cérémonie religieuse, gant brezhoneg e-barzh evel just, a eu lieu ce lundi à Lorient, célébrée par le Père Olivier Lorne et le Père Henri Goyallon. Tout le monde n’avait pu trouver place. (Office qui se termina par le Bro Gozh repris par l’assistance.)

A la sortie de l’église St Louis (ND des Victoires), un grand ensemble musical l’attendait. Le Bagad ar Roue Morvan mis en place pour l’occasion avait prévu un kenavo en grand sur la Place Alsace-Lorraine, pour la petite bonne femme d’1,50m.

Un An dro pour Irène

Vous avez déjà vu des funérailles pareilles, avec un an dro pour dire kenavo au défunt, vous  ?

Juste extraordinaire, pour une femme extraordinaire. La foule présente ( et encore : beaucoup n’avaient pu venir) montre à quel point Irène était appréciée et comment elle a réussi à faire de sa tavarn une institution, bien plus qu’un simple bar -resto. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que tout ce qui compte de personnalités du monde culturel breton avait fait le déplacement. A quelques jours de la Saint-Patrick, et tandis que les masques tombent, un hommage musical pour un dernier Kenavo lui a donc été offert. Une amitié sans gestes barrières pour celle qui tenait le bar hier…

Tavarn ar Roue Morvan

La Tavarn, c’est ce lieu sympa dans un coin de Lorient désormais havre où il fait bon passer, sur lequel veille Polig Monjarret, assis sur son banc. C’est cet endroit où se trouve le vrai coeur du Festival Interceltique. Ce bar familial où la culture bretonne n’est pas surannée et n’est pas affaire de folklore, là où se croisent anciens et jeunes, célébrités et anonymes. Cette taverne où les bagadoù fêtent leurs victoires ou épongent leurs défaites à coup de « demis bagadoù » ou de flan d’avoine. Irène, avec l’appui de sa fidèle équipe, a su offrir une âme à cet endroit. Nul doute qu’il continuera, grâce à Julien et à tous les autres.

La version revisitée du « Bro Gozh ma Zadoù » devient l’hymne officiel breton

Ouest-France, 25 novembre 2021

Aziliz Manrow et Gilles Servat interpréteront cette nouvelle version du Bro Gozh ma Zadoù, dimanche 28 novembre 2021, en ouverture du derby Lorient-Rennes, au stade du Moustoir à Lorient. (NB PBGmZ: et aussi Morwenn Le Normand)

Dimanche 28 novembre 2021, une nouvelle version de l’hymne breton Bro gozh ma zadoù (Vieux pays de mes pères) sera interprétée par Gilles Servat et Aziliz Manrow, en ouverture du derby Lorient-Rennes, au stade du Moustoir à Lorient, à l’occasion de la 15e journée du championnat de Ligue 1 de football.

On peut d’ores et déjà écouter sur YouTube cette nouvelle version. Celle-ci résulte d’un partenariat entre la Région Bretagne, Coop Breizh et le Comité Bro gozh ma zadoù. Ses promoteurs la présentent comme l’« hymne officiel de la Bretagne ». « Notre souhait est que le grand public se l’approprie », indique Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne.

Un nouvel arrangement plus rythmé

Cette version revisitée unifie les paroles du Bro gozh, qui n’était pas toujours les mêmes selon les interprètes. Une nouvelle orchestration doit aussi le rendre plus accessible.

L’air du Bro gozh est celui de l’hymne national du pays de Galles, Hen wlad fy nhadau (Vieille terre de mes pères). Le nouvel arrangement est dû à la compositrice Frédérique Lory. Plus rythmé, il est aussi plus proche des sonorités de la musique bretonne.

« La tonalité en si bémol est celle de la cornemuse en Bretagne. C’est aussi une tonalité qui convient aux voix d’hommes comme aux voix de femmes et aux voix d’enfants », précise Romain Sponnagel, responsable du label Coop Breizh Musique.

Un CD distribué dans les écoles

Cette tonalité « plus bretonne, plus populaire et propice à l’unisson » doit favoriser une « reprise instinctive » du public. Par exemple, lors de moments festifs comme les grands événements sportifs.

Édité par Coop Breizh, un CD permet d’entendre cette nouvelle version du Bro gozh jouée par l’Orchestre national de Bretagne, avec les voix de Gilles Servat et Aziliz Manrow.

Ce CD sera distribué à plusieurs milliers d’acteurs bretons (collèges, lycées, associations sportives et culturelles, structures organisatrices d’événements, etc.) et disponible sur les plateformes d’écoute en streaming.