Cathédrale de Quimper: Le Bro Gozh repris en chœur

Les Choristes applaudissent le public qui les ovationne.

Les Choristes applaudissent le public qui les ovationne.

Le Télégramme, 8 septembre 2019

Le Chœur Mouezh Paotred Breizh et le Mousehole Male Voice Choir, venu des Cornouailles anglaises, ont chanté à guichets fermés, samedi soir, à la cathédrale Saint-Corentin. Les deux chœurs ont enthousiasmé le public qui, debout, a manifesté son enthousiasme le concert terminé.

Dirigé depuis 25 ans par Jean-Marie Ayrault, Mouezh Paotred Breizh rassemble 50 choristes. Samedi soir, le chef de chœur va doucement tirer sa révérence après toutes ces années de concerts souvent prestigieux. Cette fois, il dirige, magnifiquement Santel de Schubert et la création de Luskellerez, un chant aux couleurs flamboyantes. Auparavant, la formation a repris le répertoire qui lui est familier : O Keltia de Glenmor, qui célèbre la nation celte, « Kan Evid Santig Du » ou encore « Broiou Ar Mor » de Job An irien et R. Abjean. Uillean pipe, bombarde ou clavier accompagnent le chœur.

Bretons et Cornouaillais, d’une même voix.

Mousehole Male Voice Choir, venu de Mousehole, un port de Cornouailles, est impressionnant. Sans partition, une soixantaine de chanteurs, superbement dirigés par Stephen Lawry (et pour un chant par David Williams), vont littéralement éblouir les auditeurs, par leur sens de la musique, du phrasé. Nul n’oubliera la force, le rythme que le chœur imprime à « Royal Hudson », une dynamique chanson composée en l’honneur d’une locomotive qui traverse le Canada. Lui succède le poétique With Rose qui montre un chœur plein de douceur, de nuances et un brin romantique. On voudrait tout citer de ces chansons, tristes ou joyeuses qui donnent au chœur bien des couleurs et aussi saluer la présentation d’Allison Williams qui manie l’humour à la perfection !


Le Bro Goz repris en chœur


Parfois le temps d’un spiritual, le jazz fait rythmer des voix qui s’unissent, se répondent dans la plus belle des harmonies. Un beau quatuor vocal célèbre, virtuose « La Création du monde ». Et puis, comme ils sont en Bretagne, les Britanniques chantent « Kousk Breizh Izel », la si belle berceuse à laquelle ils restituent toute sa douceur. Pour varier, Maureen Nicholls à la flûte traversière solo, joue, le fameux « Moon River » (Breakfast at Tiffany’s) puis, « Le Cygne » tiré du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns.

Dernier bonheur de la soirée, les chanteurs se retrouvent le temps d’un solide Bro Gozh repris en chœur par une foule justement enthousiaste.

Quimper. Bretons et Cornouaillais rassemblés pour le Bro Gozh

Le Mousehole Male Voice Choir, venu de la Cornouailles britannique, se produira à la cathédrale le 7 septembre.

Le Mousehole Male Voice Choir, venu de la Cornouailles britannique, se produira à la cathédrale le 7 septembre. (Ray Sowden)

Le Télégramme, 15 août 2019

Au soir du samedi 7 septembre, les voûtes de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper résonneront des voix de deux chœurs d’hommes de réputation internationale.

Le moment va être puissant, à n’en pas douter. Et pour cette raison, mieux vaut anticiper et se munir d’ores et déjà de son billet de concert. À l’issue de leurs prestations du 7 septembre prochain, en la cathédrale Saint-Corentin de Quimper, les voix de cent hommes s’uniront pour interpréter le Bro Gozh Ma Zadoù. En effet, la Bretagne partage son hymne avec la Cornouailles britannique (Bro Goth Agan Tasow) mais aussi avec le pays de Galles (Hen Wlad Fy Nhadau). Les textes sont sensiblement les mêmes, en langue bretonne, cornique et galloise. Le samedi 7 septembre, le chœur des hommes de Mousehole, petit port situé à l’extrémité sud de l’Angleterre, donnera une représentation exceptionnelle. Dans une région qui compte près de trente chœurs d’hommes, le « Mousehole Male Voice Choir » représente sûrement ce qui se fait de mieux. Créé depuis 110 ans, le chœur rassemble, dans une belle dynamique, jeunes et plus anciens, pêcheurs, ouvriers, marins, professeurs, avec un seul objectif : entretenir la tradition du chant choral de haut niveau.

Par le chant, Mouezh Paotred Breizh a la volonté de promouvoir la culture bretonne et de faire fructifier son héritage. (Mouezh Paotred Breizh)

Le cœur des hommes celtes


En mai dernier, lors du Festival de Truro, considéré souvent comme le championnat du monde des chœurs d’hommes, le Mousehole Male Voice Choir a obtenu une belle 3e place et le titre de meilleur chœur de Cornouailles. C’est avec 60 chanteurs, sous la direction de Stephen Lawry, que le chœur donnera un aperçu de son talent lors de son concert à Quimper. En première partie, « Mouezh Paotred Breizh », le chœur d’hommes de Bretagne, mobilisera toute son énergie pour inviter les spectateurs à un voyage singulier à travers la Bretagne et les pays celtes. Un voyage où l’on parle de la terre et de la mer, mais aussi d’histoire, de patrimoine, de croyances et de convictions. Dirigé depuis 26 ans par Jean-Marie Airault, le chœur est devenu, en juillet dernier, pour la sixième fois de son existence et pour la deuxième année consécutive, champion de Bretagne des chorales d’expression bretonne. Pour marquer ce qui rassemble et unit les nations celtes, les deux chœurs, près de 100 chanteurs, se rassembleront, au final, pour interpréter leur hymne commun.

Pratique
Voix Celtes, samedi 7 septembre, à 20 h 30, à la cathédrale de Quimper. Tarif unique (placement libre) : 15 €. Réservations et préventes : billenet.fr ; office de tourisme de Quimper ; Librairie Ravy Quimper ; Coop Breizh Quimper.

Prix Bro Gozh 2019, le samedi 3 août à Lorient

Norbert Métairie, Maire de Lorient
Lisardo Lombardia, Directeur du Festival interceltique
Jacques-Yves Le Touze, Président du Comité Bro Gozh ma Zadoù
la Fédération Bretagne-Pays de Galles, l’Institut culturel de Bretagne,
la Fédération Kanomp Breizh et les membres du Comité Bro Gozh ma Zadoù
ont le plaisir de vous inviter
à la remise des Prix Bro Gozh 2019
au Festival interceltique,
à l’UJAP QuimperKendalc’h et à l’Académie de Musique et d’Arts Sacrés
en présence de
M. Loig Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne
le samedi 3 août 2019, à 19h30,
au Breizh Stade, près du Stade du Moustoir, derrière le Théâtre de Lorient
qui sera suivie de la remise des prix du Championnat national des Bagadoù
Norbert Métairie, Maer an Oriant
Lisardo Lombardia, Rener Emvod ar Gelted
Jakez an Touz, Kadoriad Poellgor Bro Gozh ma Zadoù
Kevredad Breizh Kembre, Skol-Uhel ar Vro, Kevredad Kanomp Breizh
hag izili Poellgor Bro Gozh ma Zadoù
a zo laouen ouzh ho pediñ da lid dereiñ
Prizioù Bro Gozh 2019 da :
Emvod ar Gelted, UJAP Kemper, Kendalc’h, AMAS
dirak
an Ao. Loig Chesnais-Girard, Prezidant Kuzul-rannvro Breizh,
d’ar sadorn 3  a viz Eost 2019 da 7eur30 g.m.
e Breizh Stad, e-kichen Stad ar Voustoer, a-dreñv C’hoariva an Oriant
heuliet gant lid dereiñ Prizioù Kampionnat broadel ar Bagadoù
Poellgor Bro Gozh ma Zadoù
02 97 64 12 76
brogozh@mel.bzh

UJAP Quimper: le Bro Gozh a fait vibrer les 1890 spectateurs présents.

Avec l’aide de Bart Simpson et son style si… particulier, Le Kop Ty Glazik a donné de la voix et du drapeau pour encourager les siens et perturber les Nantais. | Ouest-France

Ouest-France, 24 décembre 2017

Samedi soir, les Quimpérois se sont déplacés en masse pour assister au derby face au voisin nantais. La défaite a quelque peu gâché la belle soirée de fête.

Le Père Noël n’est pas passé en avance ce samedi à la salle Michel-Gloaguen, à Quimper (Finistère). Et ce malgré des préparatifs d’apparat. Le club de basket quimpérois, avant dernier de Pro B, avait pourtant mis les petits plats dans les grands pour attirer ses supporters au chaud derby qui les opposait à Nantes.

Même les pères noëls verts du Secours populaire se sont laissé séduire, avec la clé plusieurs caddies remplis de dons de jouets. Un Bro gozh ma zadoù, entonné par la chorale kanerien Sant Meryn de Plomelin, a fait vibrer la corde régionale des 1890 spectateurs présents, soit la meilleure affluence depuis le début de la saison.

NB PBGMZ: le Comité Bro Gozh avait fourni pour cette occasion à l’UJAP 1800 flyers avec les paroles et l’historique du Bro Gozh; de plus les paroles du Bro Gozh étaient reprises dans la feuiile de match.

 

Derby breton à Quimper: le Bro Gozh pour la rencontre UJAP – Hermine de Nantes

C’est samedi 23 décembre à 20h que l’UJAP, le club de basket quimpérois, recevra l’Hermine, le club nantais, dans le cadre du championnat Pro B .

Pour ce derby breton, le Bro Gozh résonnera à la salle Michel Gloaguen avec la participation des chanteurs de Kanerien Sant Meryn.

 

Le Bro Gozh sur France 2.

France TV, 23 septembre 2017

Ce sont des enfants du pays qui se sont réunis autour d’un chant  considéré comme un hymne national de la Bretagne. Gilles Servat, Clarisse Lavanant, Cécile Corbel, Gwennyn, Rozen Talec, Soldat Louis, Tri Yann et Renaud Detressan  reprennent en choeur Bro Gozh Ma Zadou, pour un joli moment de communion.

 

Veillée bretonne à Quimper avec le Bro Gozh.

<span class="Htexte_gras">1. </span>Les choristes avec Georges à la guitare et...
La veillée bretonne, proposée mardi en fin d’après-midi au bar le Finnegans, rue Aristide-Briand, a attiré une trentaine de personnes heureuses de partager quelques chansons et bonnes histoires. Bernard Le Rest est à l’origine de ce sixième rendez-vous

Plafond bas, boiseries, lumières tamisées : l’étage du Finnegans se remplit peu à peu ce mardi après-midi. Bernard Le Rest a invité par voie de presse à une veillée bretonne avec contes et chansons.

Le micro circule

Par principe la veillée est informelle. Le micro circule, chacun descend commander son verre à sa guise. « C’est la sixième fois que nous organisons cette veillée, précise Bernard Le Rest, qui fait office d’animateur et chante lui-même dans les chorales Mouezh Paotred Breizh et Mouezh Bro Konk. Nous avons commencé il y a deux ans en nous inspirant des grandes veillées qui ont lieu dans le Léon et le Trégor et attirent des centaines de personnes ».

Plus intime, mieux partagée

À Quimper, les rendez-vous sont plus intimes. « C’est la troisième fois que nous venons au Finnegans. L’établissement à une ambiance pub qui convient, le patron a été très accueillant et l’assistance plus limitée facilite la participation de tous. Sinon, nous avons aussi organisé des veillées rue du Sallé ou rue Astor, pour la Fête de la musique ou le Festival de Cornouaille ». Ce mardi, au Finnegans, une trentaine de personnes s’est déplacée. Il y a Georges et sa guitare, qui a traduit en breton « La montagne » de Jean Ferrat et se lance accompagné au saxophone par Briac. Bernard donnera aussi une version en breton d’une autre chanson de Ferrat sur un poème d’Aragon « Que serais-je sans toi ? » et Jean « Le métèque » également en breton. L’exercice de la reprise en breton d’un standard n’est pas évident. Mais qu’importe, le principe de la veillée est d’oser se lancer et d’écouter avec bienveillance.

Bro Gozh final

Et la surprise est toujours là quand une voix magnifiquement posée entonne une belle chanson en français et breton ou quand Christophe entonne une longue gwerz. Le tout est entrecoupé de contes. Lanig de Briec fait un tabac avec son histoire de souris, tandis que Bernard, également avec une souris conquiert la salle avec sa leçon de bilinguisme. Les non bretonnants sont sans doute un peu à la peine car les traductions ne suivent pas toujours. Mais l’ambiance est décontractée, surtout quand une petite chorale réunissant des chanteuses de Mouezh Bro Konk et Kanerien Sant Meryn, se rejoignent pour quelques tubes du répertoire breton. En cette fin d’année, l’initiative était donc idéale pour un moment de retrouvailles chaleureux. Après trois heures de chants et contes ce mardi, la veillée s’est terminée vers 19 h sur un Bro Gozh. Prochain rendez-vous, en mai, dans le cadre de la Fête de la Bretagne, avec Ti ar Vro.