4ème Derby breton de la saison 2019-2020, Stade Brestois – FC Nantes, le 23 novembre à Brest

Le stade Francis Le Blé à Brest recevra le 4ème Derby breton de la saison 2019-2020 qui verra s’affronter le Stade Brestois et le FC Nantes, clubs de foot de Ligue 1, le samedi 23 novembre à 20h.

Kevrenn Brest Sant Mark

Dans le cadre de la Charte des Derbys bretons, plusieurs animations seront proposées à cette occasion: la Kevrenn Brest St Mark jouera à l’avant-match et à la mi-temps, Produit en Bretagne proposera un stand et des dégustations de produits bretons, le plus grand drapeau breton du monde de La Nuit des Etoiles ouvrira le match pendant que le Bro Gozh ma Zadoù sera interprété par Clarisse Lavanant. et des milliers de drapeaux bretons seront distribués au public.

PHOTO CLAUDE PRIGENT / LE TELEGRAMME. MORLAIX (29) : Clarisse Lavanant.

Les Derbys bretons, une fête populaire, une fête du foot, une fête de la Bretagne !

#derbybreton #derbibreizh

25 septembre à La Beaujoire, derby breton entre Nantes et Rennes

#derbybreton   #derbibreizh

Résultat de recherche d'images pour "Nantes - Rennes"

Après Lorient – Guingamp, Brest – Rennes, c’est ce mercredi 25 septembre qu’aura lieu le 3ème derby breton de la saison 2019 – 2020, entre le FC Nantes et le Stade Rennais.

A cette occasion sont mises en place différentes animations en partenariat entre le FC Nantes et le Comité Bro Gozh, Sonerion, Produit en Bretagne et l’Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique.

C’est le Bagad de Nantes qui animera les lieux dès 17h30 et interprètera le Bro Gozh.

Résultat de recherche d'images pour "bagad nantes"

Le bagad de Nantes, fondé en 1968, réunit une trentaine de musiciens autour des airs bretons. Entre swing et tradition, le bagad évolue en seconde catégorie depuis 4 ans du championnat national des bagadou.
Cette année, le bagad a proposé une suite nantaise passant par le Vignoble et la côte et une suite montagne, ancrée dans les Monts d’Arrée.
En 2015, le bagad créé son école de formation avec une trentaine d’élèves qui prennent des cours hebdomadairement. Le bagadig, bagad pour les élèves, est classé en 5ème catégorie.
Le Bagad de Nantes a collaboré avec Carlos Nunez, Tri Yann, Orchestre Philharmonique de Prague, Royal de Luxe… et a aussi représenté la Ville de Nantes à Hambourg, Sarrebrucken et bien d’autres endroits en France et à l’étranger.

Saison 2019-2020 : 1er Derby breton entre Lorient et Guingamp ce samedi 31 août.

Ce samedi 31 août au stade du Moustoir à Lorient aura lieu le premier Derby breton #derbybreton de cette saison 2019-2020 entre le FC Lorient et l’En Avant Guingamp.

Au total il y aura 8 derbys bretons cette saison dont 2 en Ligue 2 avec Lorient et Guingamp et 6 en Ligue 1 avec Brest , Nantes et Rennes.

Suite à la signature de la charte des Derbys bretons le 25 juillet dernier à Vannes par les clubs professionnels de football de Bretagne et différents partenaires dont le Conseil régional de Bretagne, le Comité Bro Gozh, Sonerion, Produit en Bretagne et La Nuit des Étoiles, ce premier Derby breton verra la mise en place du protocole retenu:

– présence du plus grand drapeau breton du monde

– animation par le Bagad Sonerien an Oriant

– distribution au public de 5000 drapeaux bretons

– interprétation du Bro Gozh par l’Orchestre des Pompiers du Morbihan et par la chanteuse Morwenn Le Normand

Une vraie fête de la Bretagne et de son football.

Billets ici.

FC Lorient – Guingamp : premier derby breton de la saison !

supporters-14_3000x2000-1500x1000

FCL Web, 22 août 2019

Le grand derby face à l’EA Guingamp approche à grand pas ! A cette occasion, de nombreuses animations placées sur le thème de la Bretagne seront proposées au public du Moustoir. Découvrez-les ci-dessous.

La charte des derbys bretons appliquée

Le 25 juillet dernier, l’ensemble des clubs bretons ont signé la charte des derbys de foot au stade de la Rabine à Vannes. Fêtes populaires touchant toutes les générations, les derbys sont le lieu idéal pour diffuser davantage de culture bretonne et valoriser le territoire. Les cinq clubs bretons se sont engagés à faire de ces rencontres sportives de grands moments festifs portant haut les couleurs de la Bretagne. Cette charte des derbys bretons a été initiée par le Comité Bro Gozh et la Région Bretagne en partenariat avec Sonerion, la Nuit des Étoiles et Produit en Bretagne.

Premier derby breton de la saison

A l’occasion de la réception de l’EA Guingamp le samedi 31 août à 15h00, premier derby breton de la saison, Ligue 1 et Ligue 2 confondues, le FC Lorient s’est engagé à mettre en œuvre un protocole commun, suite à la signature de cette charte, comprenant une déclinaison d’actions :

  • présence sur la pelouse du stade du Moustoir du plus grand drapeau breton du monde prêté par le festival La Nuit des Étoiles qui en est le propriétaire ;
  • attribution de 5000 drapeaux bretons au public du Moustoir ;
  • présence du Bagad de Lorient, Sonerien an Oriant
  • interprétation du Bro Gozh avant le match en partenariat avec le Comité Bro Gozh. Il sera joué par l’orchestre symphonique des pompiers du Morbihan ;

La Fan Zone toujours présente

Sur ce derby, la Fan Zone sera bien évidemment ouverte sur le parvis de la tribune B&B Hôtels, de 13h00 à 15h00, avec ses traditionnelles animations d’avant-match : animations foot gonflable, jeux bretons, maquillage, DJ et babyfoot.

Les joueurs du FC Lorient arriveront à 13h30, à la descente du bus, à ce même endroit. L’occasion pour les supporters lorientais d’encourager leurs joueurs avant le coup d’envoi du match.

Places à partir de 8€ !

La billetterie pour cette rencontre est d’ores et déjà ouverte. Pour vous munir de places pour ce derby, vous pouvez vous rendre soit :

  • sur la billetterie en ligne
  • à la boutique officielle située au 35, rue du Port à Lorient
  • Café Chez Marie-Jo à Kerfourn

Vous souhaitez assister à ce derby ? Rendez-vous sur la billetterie en ligne en cliquant ici

 

Bro Gozh. Le prix décerné au Fil

Le prix « Bro Gozh » a été décerné à quatre entités qui défendent la culture bretonne au Fil, ce samedi soir, dans le Breizh Stade. (Le Télégramme/Cyril Bottollier-Lemallaz)

Trois entités bretonnantes ont été récompensées pour leur ferveur à défendre l’hymne breton : le club de basket de l’Ujap Quimper, la confédération Kendalc’h et l’Académie de musique et des arts sacrés. Et le Fil s’est vu remettre le grand trophée.

Ujap Quimper. Patrick Tudal, vice-président du club de basket, a souligné le « Bro gozh » comme un hymne « fier, un peu guerrier et porteur d’avenir ». Des valeurs que l’Ujap met en avant en proposant notamment de chanter l’hymne avant les matchs.

Kendalc’h. La confédération, basée à Auray, promeut la culture bretonne dans les écoles à travers des outils pédagogiques. Jonathan Le Guennec et Robert Raulo ont expliqué que la confédération termine toujours ses assemblées en chantant l’hymne breton. Ils considèrent qu’il faut préserver et transmettre la culture pour « bien connaître le passé, vivre sereinement au présent et créer l’avenir ».

Académie de musique et des arts sacrés. Cécile Perrochon, membre de l’académie, a expliqué les différentes actions mises en place au sein de la structure basée à Sainte-Anne-d’Auray, comme « une rencontre avec le regretté Yann-Fañch Kemener, animer une messe en breton et apprendre l’hymne en classe ».

Fil. Le président de la Région Loïg Chesnais-Girard a décerné le prix « Bro Gozh ma Zadoù » au directeur du Fil, Lisardo Lombardia. Ce dernier regrette de ne savoir parler que quelques mots en breton et promet d’étudier la langue, « car c’est comme cela qu’on apprend la culture ». Avant de conclure cette remise par un appel pour « la Bretagne à cinq ! » sous les applaudissements. Et l’hymne breton, cela va de soi.

Le Bro Gozh honore le Festival interceltique et ceux qui œuvrent pour la culture bretonne

Lisardo Lombardia présente le trophée remis à l’Interceltique à l’assistance (plus de 500 participants)

Ouest-France, 4 août 2019

Le comité Bro Gozh a remis ses prix 2019, samedi soir. L’UJAP Quimper, Kendalc’h, l’Académie de musique et d’arts sacrés et Le Festival interceltique ont été distingués.

Hommage à tous ceux qui œuvrent pour la culture et la langue bretonne. Et à son hymne promu par le comité Bro Gozh ma Zadoù.

Le comité a, samedi 3 août 2019, remis ses prix 2019 à l’UJAP Quimper, à Kendalc’h, à l’Académie de musique et d’arts sacrés, en distinguant tout particulièrement le Festival interceltique de Lorient.

Le président de la région, Loïg Chesnais Girard, avait tenu à remettre le prix en personne à Lisardo Lombardia, directeur du Fil.

Il a émis le souhait que le Bro Gozh soit « chanté dans tous les lieux où nous avons envie d’affirmer notre culture et notre identité et de le réaffirmer avec fierté et ouverture ». Le prix récompense là Le Fil pour son rôle d’ambassadeur du Bro Gozh. « C’est un grand honneur pour ce festival qui a un rôle de porte-drapeau des valeurs de la Bretagne et surtout de la famille interceltique », a souligné Lisardo Lombardia.

À l’issue de la cérémonie, l’hymne breton a été repris en chœur par le public debout du Breizh stade…

La photo famille à l’issue de la cérémonie

 

 

L’identité bretonne mise à l’honneur pendant les derbys

So Foot, 26 juillet 2019

Cinq équipes professionnelles issues des cinq départements de la Bretagne historique (oui la Loire-Atlantique est inclue dans le projet) ont signé ce jeudi 25 juillet une « charte des derbys bretons » afin de diffuser « davantage de culture bretonne » et de « renforcer l’animation et l’image de ces rencontres entre les clubs professionnels » .

Le Stade brestois, l’En Avant de Guingamp, le FC Lorient, le FC Nantes ainsi que le Stade rennais prévoient pendant les derbys de Ligue 1 et Ligue 2 de mettre en place plusieurs animations pour promouvoir leur région. Cela prévoit, entre autres, la présence sur la pelouse du plus grand drapeau breton du monde, d’un bagad local ou encore l’interprétation du Bro Gozh, reconnu implicitement comme l’hymne breton, avant la rencontre. Les entreprises locales seront également associées aux manifestations via le réseau « Produit en Bretagne » .

Galette-saucisse je t’aime, j’en mangerais des kilos.

VLA