Le Bro Gozh d’Alan Stivell en apothéose à la salle Pleyel

Après le Liberté à Rennes, jeudi soir, c’est à la salle Pleyel qu’Alan Stivell et l’Orchestre National de Bretagne ont proposé notamment une nouvelle version de la célèbre Symphonie Celtique ou tout au moins deux larges extraits revisités. Un vrai succès salué par les spectateurs présents dans la célèbre et très belle salle parisienne. C’est au final qu’Alan Stivell accompagné de ses musiciens, de ses chanteurs et de l’ONB a interprété le Bro Gozh, l’hymne national breton, devant la salle debout. Un grand moment.

La version revisitée du « Bro Gozh ma Zadoù » devient l’hymne officiel breton

Ouest-France, 25 novembre 2021

Aziliz Manrow et Gilles Servat interpréteront cette nouvelle version du Bro Gozh ma Zadoù, dimanche 28 novembre 2021, en ouverture du derby Lorient-Rennes, au stade du Moustoir à Lorient. (NB PBGmZ: et aussi Morwenn Le Normand)

Dimanche 28 novembre 2021, une nouvelle version de l’hymne breton Bro gozh ma zadoù (Vieux pays de mes pères) sera interprétée par Gilles Servat et Aziliz Manrow, en ouverture du derby Lorient-Rennes, au stade du Moustoir à Lorient, à l’occasion de la 15e journée du championnat de Ligue 1 de football.

On peut d’ores et déjà écouter sur YouTube cette nouvelle version. Celle-ci résulte d’un partenariat entre la Région Bretagne, Coop Breizh et le Comité Bro gozh ma zadoù. Ses promoteurs la présentent comme l’« hymne officiel de la Bretagne ». « Notre souhait est que le grand public se l’approprie », indique Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne.

Un nouvel arrangement plus rythmé

Cette version revisitée unifie les paroles du Bro gozh, qui n’était pas toujours les mêmes selon les interprètes. Une nouvelle orchestration doit aussi le rendre plus accessible.

L’air du Bro gozh est celui de l’hymne national du pays de Galles, Hen wlad fy nhadau (Vieille terre de mes pères). Le nouvel arrangement est dû à la compositrice Frédérique Lory. Plus rythmé, il est aussi plus proche des sonorités de la musique bretonne.

« La tonalité en si bémol est celle de la cornemuse en Bretagne. C’est aussi une tonalité qui convient aux voix d’hommes comme aux voix de femmes et aux voix d’enfants », précise Romain Sponnagel, responsable du label Coop Breizh Musique.

Un CD distribué dans les écoles

Cette tonalité « plus bretonne, plus populaire et propice à l’unisson » doit favoriser une « reprise instinctive » du public. Par exemple, lors de moments festifs comme les grands événements sportifs.

Édité par Coop Breizh, un CD permet d’entendre cette nouvelle version du Bro gozh jouée par l’Orchestre national de Bretagne, avec les voix de Gilles Servat et Aziliz Manrow.

Ce CD sera distribué à plusieurs milliers d’acteurs bretons (collèges, lycées, associations sportives et culturelles, structures organisatrices d’événements, etc.) et disponible sur les plateformes d’écoute en streaming.

#interceltique21, le Bro Gozh d’Alan Stivell et de l’Orchestre National de Bretagne

Ce mercredi 11 août 2021, près de 2500 personnes se pressaient pour trouver une bonne place à l’Espace Marine du Festival interceltique de Lorient pour le concert Lid / Célébration d’Alan Stivell accompagné de l’orchestre National de Bretagne.

Cette soirée restera dans les mémoires tellement fut intense la performance des artistes au point enthousiasmer la foule totalement déchainée à certains moments.

Le spectacle se termina ( avant les multiples rappels ) par le Bro Gozh interprété par Alan Stivell et les musiciens de l’ONB ( désolé pour la qualité de l’image et du son…)