Le Bro Gozh pour le Kenavo Tour des Tri Yann

Les trois Jean de Nantes, ou Tri Yann en Breton, mettent fin à leur carrière après cinquante ans de scène. Ici entourés de leurs musiciens à la fin du concert. | MARC ROGER

Ouest-France, 12 septembre 2021

Par Michel Troadec

À Nantes, l’émouvant adieu de Tri Yann à la scène après plus de cinquante ans de concerts

Tri Yann a terminé son « Kenavo tour », samedi 11 septembre 2021 à Nantes (Loire-Atlantique), devant un public de feu, marquant la fin de quelque 1 700 concerts proposés en un peu plus de cinquante ans.

Le concert se termine, à Nantes , samedi 11 septembre 2021 soir. Bouillant, le public est debout depuis déjà plusieurs chansons. Sur scène, Jean-Louis Jossic prend les deux autres Jean par les épaules et leur glisse malicieusement : « On pourra dire qu’on y était ! » Une boutade de plus dans une carrière qui n’en a pas manqué…

Tout au long d’un spectacle de trois heures quinze, le charismatique chanteur, entravé aujourd’hui par des problèmes physiques, a multiplié, entre deux titres, les histoires et anecdotes fantaisistes qui ont aussi fait le sel de la carrière du plus grand groupe breton de tous les temps (ben oui !), plus ancien groupe français en activité après cinquante ans et neuf mois.

(….)

Sur scène, Bleunwenn a remercié le groupe « pour les graines que vous avez semées et que nous avons tant aimées ». Des graines qui, samedi, ont une dernière fois poussé dans le cœur des fans, entre chants à danser et splendides ballades : Tri Martolod, Dans les prisons de Nantes, Les filles des forges, La jument de Michao

Et puis Les rives du Loch Lomond portée par la voix chaude et profonde de Jean-Paul Corbineau et sublimée par un bagad, Le soleil est noir (la préférée de Jean-Paul et de Jean Chocun), l’entraînant Divent an Dour ou encore le Bro Gozh Ma Zadoù, l’hymne breton que Jean-Louis Jossic a fait chanter par le public.

(….)

//www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01259353/src/qqzs3xf/zone/1/showtitle/1/

Le Bro Gozh pour le drapeau breton à la mairie de Nantes

France Bleu, 17 décembre 2020

Ce jeudi, le drapeau breton a été hissé devant la mairie de Nantes. Un moment « intense et symbolique » pour la maire, Johanna Rolland, et pour les militants bretons qui y ont assisté.

Depuis ce jeudi matin, le drapeau breton flotte devant la mairie de Nantes, aux côté du drapeau de la ville, du drapeau français et du drapeau européen. C’est une promesse de campagne de la maire, Johanna Rolland, qui se concrétise. 

Un événement à minima à cause du Covid-19

Et ça a été un moment très fort pour les quelques dizaines de militants bretons qui y ont assisté. En raison de l’épidémie de Covid-19, l’événement a eu lieu à minima. Mais, derrière les masques, on devinait les grands sourires. Une fois le drapeau hissé, ils sont quelques uns à avoir entonné à pleine voix l’hymne breton, le Bro gozh ma Zadoù.

 

Pour la maire de Nantes, Johanna Rolland, c’est un moment « intense et fort ». Et un signe d’ouverture vers la culture bretonne « qui est nécessaire dans une période où on a tendance à se replier sur soi ».

Bientôt des filières bretonnes jusqu’à l’université ?

C’est aussi une étape pour faire encore plus de place à la culture bretonne au sein de la ville. Les suivantes, ce sera plus de breton à l’école : 517 élèves sont déjà en filière bilingue, la langue sera aussi proposée lors des activités périscolaire et la mairie veut aussi développer des filières bilingues au collège, au lycée et même à l’université. De nouvelles plaques de rue dans les deux langues vont aussi être installées, il y en a actuellement 147. Et Johanna Rolland annonce aussi un rapprochement avec la ville de Rennes, notamment au niveau de l’opéra.

Un débat sur un référendum en conseil municipal

Enfin, la maire de Nantes confirme qu’il y aura bien un débat, au début de l’année 2021 en conseil municipal pour formuler un vœux afin que l’Etat organise un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Mais pas question pour Johanna Rolland de donner son avis sur la question.

Pas de festivités pour le second derby breton entre Nantes et Brest le 18 octobre

Le second derby breton qui verra s’affronter au stade de la Beaujoire le FC Nantes et le Stade brestois se jouera quasiment à huit-clos , la jauge permise étant de 1000 personnes du fait de la pandémie de Covid-19.

Dans ces conditions, le protocole prévu pour les derbys bretons ne sera pas mis en place. Partie remise, espérons-le, pour le prochain derby breton au stade de la Beaujoire le 6 janvier 2021 entre le FC Nantes et le Stade rennais.

En tout cas, bonne chance au FC Nantes et au Stade brestois ! #DerbyBreton #DerbiBreizh

25 septembre à La Beaujoire, derby breton entre Nantes et Rennes

#derbybreton   #derbibreizh

Résultat de recherche d'images pour "Nantes - Rennes"

Après Lorient – Guingamp, Brest – Rennes, c’est ce mercredi 25 septembre qu’aura lieu le 3ème derby breton de la saison 2019 – 2020, entre le FC Nantes et le Stade Rennais.

A cette occasion sont mises en place différentes animations en partenariat entre le FC Nantes et le Comité Bro Gozh, Sonerion, Produit en Bretagne et l’Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique.

C’est le Bagad de Nantes qui animera les lieux dès 17h30 et interprètera le Bro Gozh.

Résultat de recherche d'images pour "bagad nantes"

Le bagad de Nantes, fondé en 1968, réunit une trentaine de musiciens autour des airs bretons. Entre swing et tradition, le bagad évolue en seconde catégorie depuis 4 ans du championnat national des bagadou.
Cette année, le bagad a proposé une suite nantaise passant par le Vignoble et la côte et une suite montagne, ancrée dans les Monts d’Arrée.
En 2015, le bagad créé son école de formation avec une trentaine d’élèves qui prennent des cours hebdomadairement. Le bagadig, bagad pour les élèves, est classé en 5ème catégorie.
Le Bagad de Nantes a collaboré avec Carlos Nunez, Tri Yann, Orchestre Philharmonique de Prague, Royal de Luxe… et a aussi représenté la Ville de Nantes à Hambourg, Sarrebrucken et bien d’autres endroits en France et à l’étranger.

Le Bro Gozh pour le derby breton Rennes – Nantes

Bro Gozh chanté par Andrea Aziliz Mevel au Roazhon Park le 11 novembre 2018 pour le match Rennes-Nantes, accompagnée par l’amicale des anciens du Bagad de Lann Bihoué sous la direction musicale de Bertrand Casteret.