Carhaix: le Bro Gozh pour la ministre Françoise Nyssen…

Morwena Kadored au côté d’Ismael Morvan et Aziliz Boustuaud, anciens lycéens ayant passé leur bac en breton.© OUEST-FRANCE

Ouest-France, 20 juillet 2018

Les festivaliers arrivant par le train de Guingamp ont eu la surprise de se retrouver face à une manifestation en faveur de la langue bretonne ce vendredi matin, devant la gare de Carhaix. Ils étaient 150 à demander l’officialisation de la langue bretonne, à l’occasion de la venue de Françoise Nyssen, ministre de la Culture.

« Je suis ici pour demander un vrai statut pour les écoles Diwan et soutenir les lycéens et les collégiens qui ont passé leurs épreuves en breton », explique Morwena Kadored, venue au nom de Emglev Bro Plijidi (groupement d’associations en faveur de la langue bretonne du pays de Plésidy). « Plus largement, je suis venue défendre nos droits en tant que brittophones, notre langue et notre culture, et demander une vraie politique linguistique pour le breton », continue-t-elle.

(….)

La manifestation a ensuite quitté la gare pour se terminer devant les grilles d’entrée du festival des Vieilles Charrues, où se trouvait la ministre. Le slogan « Brezhoneg : yezh ofisiel » (breton : langue officielle) a ponctué le parcours, qui a pris fin par le Bro Gozh.

 

Ce vendredi 20 juillet, vers 10 h 30, environ 150 personnes et plusieurs associations de défense de la langue bretonne sont venues manifester à Carhaix à l’occasion de la venue de Françoise Nyssen, ministre de la Culture, au festival des Vieilles Charrues. Une manière pour Emglev Bro Karaez, le centre culturel breton Egin, Skoazell Vreizh (Secours breton), Bro Plijidi ou encore la Gauche indépendantiste bretonne de dénoncer les multiples «attaques» subies ces derniers mois (l’affaire du petit Fañch, celle des copies du bac en breton….). Parties de la gare, elles se sont dirigées, vers 11 h, à l’entrée du site du festival pour demander un entretien à la ministre. Certains manifestants ont entonné le Bro Gozh, considéré comme l’hymne de la Bretagne. La manifestation s’est dispersée peu avant 12 h.

 

Le Bro Gozh est tendance !

7seizh, le 15 avril 2012

Certains chantent ” Paris est magique “ pour crier leur ferveur, en Bretagne pour dire qu’on est heureux d’être Bretons on chante le Bro Gozh ma zadou avec fierté.

(….)

Depuis plusieurs mois, l’hymne bénéficie d’un regain d’intérêt et il n’est plus rare, ou mal vu, de le chanter lors de manifestations publiques.

Le Bro Gozh est tendance

Le 5 juin prochain, c’est Nolwenn Leroy qui recevra le second Prix Bro Gozh. La chanteuse a largement contribué à mettre en avant l’hymne national breton. Elle succédera à Alan Stivell récompensé en 2011.

(….)

Le Bro Gozh dans la campagne électorale …..

Le Télégramme, le 15 avril 2012

Hier midi, Jean-Marie Le Pen a animé un banquet «patriotique» pour ses militants, à Port-Launay (29), dans le cadre de la campagne de sa fille. À l’appel du PS et du NPA, 80 personnes se sont réunies pour protester contre sa venue. À quelques mètres du restaurant qui accueillait le banquet, elles ont fait entendre leurs voix à l’arrivée de l’ex-président du FN en interprétant l’Internationale.

(….)

Les manifestants ont hissé les drapeaux français et breton et entonné le Bro gozh ma zadou.

(….)

Manifestons le 31 Mars 2012 à Quimper

Pour tous ceux qui souhaitent manifester tout en chantant Distro ar Gelted et le Bro Gozh, rendez-vous samedi 31 mars à 13h45 place de la Résistance à Quimper, près du camion « Kanomp Breizh ».

Parce que nous voulons obtenir nos droits culturels et linguistiques
Parce que nous voulons une démocratie respectueuse de ses minorités,
comme dans les autres démocraties européennes

Manifestons le 31 Mars 2012 à Quimper pour dire

Deomp de’i !

Evit ar brezhoneg hag evit hor yezhoù

  • Nos langues, nos cultures = un droit, une loi
  • La diversité, une richesse = ratification de la charte européenne des langues
  • Une vraie démocratie = de vrais pouvoirs pour la Bretagne réunifié