Jugon: le Bro Gozh pour l’orgue de l’église

Le Télégramme, 23 juillet 2021

C’est dimanche matin que Mgr Denis Moutel a béni l’orgue de l’église de Jugon-les-Lacs, devant une nombreuse assistance, avant un concert remarqué.

Monseigneur Denis Moutel a béni l’orgue au cours d’une messe célébrée pour l’inauguration de l’instrument.

L’histoire n’est pas banale car cet orgue du XIXe siècle, en acajou, arrive de l’hôpital de Chichester (Sussex), après un démontage par une équipe de bénévoles et une traversée de la Manche avant le Brexit. Puis ce fut le temps du remontage dans l’église (738 tuyaux !), compliqué par les différents confinements.

L’évêque Denis Moutel a souligné, dimanche, lors de la messe de bénédiction, le travail accompli et remercié les élus qui, sous la mandature de Roger Aubrée, ont facilité ce projet, porté par l’EAP.

Une nouvelle perspective

Éric Moisan, le maire, a retracé l’épopée menée par Yann Drezet, Jean-Luc Le Lionnais, Marie-France Halna Du Fretay et de nombreux bénévoles. Il souligne aussi que l’instrument vient « embellir le patrimoine remarquable de la commune » et espère qu’il sera proposé à l’enseignement par l’école de musique communautaire. Yann Drezet, organiste, a reçu officiellement la clé de l’orgue et saura faire vivre l’instrument.

L’après-midi, après l’intervention d’Arnaud Heurtebise, facteur d’orgue, des concerts ont été donnés. Le maire remarque : « C’est une nouvelle perspective culturelle qui s’ouvre à nous et s’ajoute aux autres programmations ».

Le Bro Gozh debout

Hélène Cavallier Le Borgne, organiste à l’église Saint-Malo de Dinan et à la cathédrale de Dol-de-Bretagne, Jean Massard, organiste à la cathédrale de Saint-Brieuc, Pierre Ouilhon, organiste à la cathédrale d’Oloron-Sainte-Marie (64), en vacances à Jugon-les-Lacs, et Yann Drezet ont fait sonner l’instrument. Jean Massart a également expliqué le fonctionnement de l’orgue. Les spectateurs se souviendront d’un grand moment de cette journée, lorsque Thibaut Marin et sa cornemuse se sont joints à l’orgue pour jouer Bro Gozh Ma Zadoù, l’hymne breton, avec l’assemblée qui chantait debout.