Le Bro Gozh pour Skol Gouren Plouzane

Outre le tournoi sur sciure, les animations seront nombreuses dans la magnifique enceinte du fort du Dellec.

Outre le tournoi sur sciure, les animations seront nombreuses dans la magnifique enceinte du fort du Dellec. | OUEST-FRANCE

Ouest-France, 5 juin 2019

De beaux moments d’émotion sont attendus pour les cinquante ans du Skol Gouren Plouzané (Finistère), anniversaire qui sera célébré le samedi 15 juin, au fort du Dellec.

De beaux moments d’émotion sont en perspective pour les cinquante ans du Skol Gouren Plouzané, anniversaire qui sera célébré le samedi 15 juin, au fort du Dellec.

Pour cet événement, le club et ses bénévoles sont sur le pont. Ce sera bien sûr l’occasion d’accueillir les lutteurs et lutteuses de toute la Bretagne. Des animations exceptionnelles gratuites viendront enrichir son tournoi annuel dans ce magnifique site toute la journée.

Le Bro Gozh Ma Zadou interprété par Clarisse Lavanant

Clarisse Lavanant lancera les festivités à midi sur la scène du Dellec, pour un concert d’une heure, accompagnée par Jean-Marc Amis au piano. Puis, à partir de 13 h 15, défilé des jeunes lutteurs et lutteuses sur le site. Le Bro Gozh Ma Zadou, l’hymne breton, interprété par Clarisse Lavanant, résonnera ensuite dans l’enceinte du fort… Frissons garantis pour les lutteurs et les spectateurs.

Après le serment des lutteurs, place à la compétition et aux combats à 13 h 30. Des initiations aux jeux bretons seront proposées ainsi qu’un espace restauration : crêpes, galettes, grillades.

En début de soirée, il sera possible de déguster une bonne paella autour d’une table (uniquement sur réservation), au son du concert de My Bones Cooking.

Fest-noz en soirée

Dès 20 h, en parallèle, place au fest-noz avec le Centre breton d’art populaire, Hent Dall et le duo Fagon et Kivager.

Les lutteurs plouzanéens présenteront en musique une démonstration de gouren, Gourenix et le secret de la Roche Magique, dans la soirée !

Le Dragon et l’Hermine, célébration des liens entre Bretagne et pays de Galles

Ouest-France, 21 mai 2019

L’image du jour

Le Dragon et l’Hermine a été interprété à Océanis.

Dans le cadre de la Fête de la Bretagne, du 17 au 24 mai, un concert avec l’Ensemble choral de Bretagne et l’Orchestre des pompiers du Morbihan s’est déroulé à Océanis. Ils ont interprété Le Dragon et l’Hermine.

Le discours d’ouverture en gallois célébrait les liens ancestraux entre la Bretagne et le pays de Galles.

L’ensemble choral composé de 90 chanteurs et chanteuses issus de 18 chorales a débuté la première partie par la cantate An Aval hag ar C’haliz.

En deuxième partie, l’Orchestre et le Bagad des pompiers du Morbihan ( harmonie de cuivres et percussions) ont interprété des airs émouvants, Green Land, Highland Cathedral et d’autres pour finir sur Amazing Grace. En commun, ils ont continué sur un répertoire composé de chants gallois sur des paroles en breton.

Pour le final, le public s’est levé lors de l’interprétation du Bro Gozh ma Zadoù et a obtenu un rappel grâce aux applaudissements nourris.

300 spectateurs ont assisté, dimanche, à la première du spectacle « Le Dragon et l’Hermine », à Océanis, à Ploemeur.

Le Télégramme, 22 mai 2019

Dimanche après-midi, Océanis a accueilli la première du spectacle « Le Dragon et l’Hermine », avec l’ensemble choral Kanomp Breizh, dirigé par Jean-Marie Airault, et l’orchestre des pompiers du Morbihan, sous la baguette d’Alain Sanchez. En ouverture, la cantate An Aval ar C’haliz, de Patrick Corlay, a été interprétée par les 90 choristes de l’ensemble choral de Bretagne. En seconde partie, l’orchestre et le bagad des pompiers du Morbihan ont joué de grands classiques bretons et gallois.

L’orchestre d’harmonie et le chœur ont proposé ensuite un répertoire composé de chorals gallois sur des paroles en breton. Le spectacle s’est terminé sur le Bro Gozh ma Zad devant un parterre de 400 spectateurs debout pour chanter cet hymne avec les ensembles.

Le Bro Gozh en final du concert Le Dragon et l’Hermine, le 19 mai à Ploemeur.

C’est le jour de la St Yves, le patron de la Bretagne, dimanche 19 mai dernier, qu’était présenté en avant-première le spectacle Le Dragon et l’Hermine proposé par l’Ensemble Choral de Bretagne (Kanomp Breizh) sous la direction de Jean-Marie Airault ainsi que l’orchestre et le bagad des pompiers du Morbihan sous la direction d’Alain Sanchez .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Accueilli par l’Océanis avec le soutien de la ville de Ploemeur dans le cadre de la Fête de la Bretagne, le spectacle a été suivi par près de 400 spectateurs ravis de ce voyage musical entre pays de Galles et Bretagne, présenté par le poète brito-gallois Aneirin Karadog et qui s’est clôturé par l’hymne national breton et gallois accompagné par l’ensemble des spectateurs debouts.

Les organisateurs, Kanomp Breizh, l’orchestre des pompiers du Morbihan, le Comité Bro Gozh comptent représenter ce spectacle dans les mois à venir dans différentes villes de Bretagne.

Fête de la Bretagne. Le Dragon et l’Hermine, dimanche à Océanis

Le Dragon et l’Hermine, un spectacle tout en rythmes et en couleurs pour la Fête de la Bretagne.

Le Dragon et l’Hermine, un spectacle tout en rythmes et en couleurs pour la Fête de la Bretagne.

Le Télégramme, 17 mai 2019

Dimanche 19 mai à 17 h, l’Océanis de Ploemeur présente, dans le cadre de la Fête de la Bretagne, « Le Dragon et l’Hermine ». Ce spectacle mettra en scène l’ensemble choral Kanomp Breizh, dirigé par Jean-Marie Airault, et l’orchestre des pompiers du Morbihan sous la houlette d’Alain Sanchez.

En ouverture, la cantate An Aval ar C’haliz sera interprétée par les 90 choristes de l’ensemble choral de Bretagne. La cantate, écrite par Patrick Corlay, retrace la période de basculement de l’ancienne religion des Celtes à la nouvelle religion chrétienne au Ve siècle, au moment où elle a envahi la Bretagne et l’Armorique. En seconde partie, l’orchestre et le bagad des pompiers du Morbihan joueront de grands classiques.

Au final, l’orchestre d’harmonie et le chœur se rejoindront pour un répertoire composé de chorals gallois sur des paroles en breton. Ces mélodies bien connues des Bretons et souvent assimilées à des airs traditionnels ont été collectées outre-manche et ont trouvé leur juste place dans le patrimoine chanté de Bretagne. Le spectacle se terminera sur le Bro Gozh ma Zadoù.

Pratique
Dimanche 19 mai à 17 h, à Océanis. Tarifs : de 6 à 13 euros. Réservations France Billet (Fnac, Carrefour…), Ticketnet (Leclerc), Océanis et Sillage.

19 mai : un spectacle à ne pas manquer, Le Dragon et l’Hermine

 

visuel réalisé par Mikael Bodlore-Penlaez

Organisé dans le cadre de la Fête de la Bretagne par Kanomp Breizh et l’Orchestre des Pompiers du Morbihan sous l’égide du Comité Bro Gozh et avec le soutien de la Ville de Ploemeur, à la salle de l’Océanis à Ploemeur, le dimanche 19 mai, jour de la St Yves, à 17h.

L’Ensemble Choral de Bretagne (120 chanteurs et 9 musiciens dirigés par Jean-Marie Airault) et l’Orchestre des Pompiers du Morbihan (60 musiciens et un bagad de sapeurs-pompiers de 10 musiciens) proposent un spectacle de musiques venues du Pays de Galles pour célébrer les liens ancestraux entre la Bretagne et le Pays de Galles.

Ce voyage musical sera présenté par le poète brito-gallois Aneirin Karadog.

En première partie, la cantate An Aval hag ar C’haliz.

Ensuite, l’orchestre et le bagad des pompiers du Morbihan présentent les grands airs classiques qui savent émouvoir et provoquer le frisson.

Pour le final commun, l’orchestre d’harmonie, très proche de la forme des harmonies du Pays de Galles, présente un répertoire composé de chorals gallois repris par le chœur.

Le concert se terminera par l’interprétation en commun du Bro Gozh, l’hymne national de la Bretagne qui est aussi celui du Pays de Galles.

Lieu: L’Océanis, Ploemeur

Heure: 17h

Tarifs :

Plein tarif : 13 €
Tarif réduit : 10 €
8-15 ans : 6 €

Réservations:

– auprès de l’accueil de l’Océanis, la librairie Sillages, FNAC, Carrefour, Leclerc, etc.

– sur Ticketmaster

– sur Francebillet

Le Bro Gozh avec ferveur pour le RC Vannes

L'arrivée des joueurs du RCV avant le match face à Mont-de-Marsan.

L’arrivée des joueurs du RCV avant le match face à Mont-de-Marsan. | DAVID ADEMAS

Ouest-France, 5 mai 2019

Cinquième de Pro D2, le RC Vannes est la sensation de la saison en championnat. Avec un total de 16 victoires, les Bretons se rapprochent des playoffs. À la Rabine, devant ses fervents supporters, le RCV va tenter de prendre un nouveau succès face à un concurrent direct, Mont-de-Marsan.

(….)

« Une victoire signifie un barrage à domicile, une défaite et on sera soit 6e, soit éliminé », résume l’ouvreur allemand Christopher Hilsenbeck. Mais avec la possibilité d’un premier match de phase finale de son histoire, nul doute que le « Bro Gozh ma Zadou », le chant national breton largement inspiré de l’hymne gallois, sera entonné avec une ferveur toute particulière avant le coup d’envoi.

 

Le Bro Gozh… évidemment !

Nathalie Joubioux, membre active de l'association Kanerion Bro Boïo.

Nathalie Joubioux, membre active de l’association Kanerion Bro Boïo.

La Gazette, 24 mars 2019

Du tac au tac avec Nathalie Joubioux de Kanerion Bro Boïo

Nathalie Joubioux est membre de l’association Kanerion Bro Boïo qui organise  son 33e Kan ha Diskan(chant à répondre) à la salle des fêtes de Bignan.

1. Si vous étiez un chant en breton ?

Le Bro Gozh ma Zadoü, l’hymne breton… parce que cela représente notre identité. C’est parlant et ça nous donne des frissons lorsqu’on le chante ensemble.

2. Si vous étiez un chanteur breton ?

Félicitée Jounot de Saint-Jean-Brévelay. Elle est décédée mais cette dame disposait d’un répertoire incroyable en quantité et en qualité. Elle chantait souvent avec son mari Victor et le frère de son mari Joseph… et tout cela, sans cahier de chants.

3. Si vous étiez un musicien breton ?

Dan ar Braz… parce que j’aimerais bien jouer de la guitare comme lui. C’est quelqu’un d’humble, j’aime sa façon d’être, de penser…

4. Si vous étiez un navigateur breton ?

Eugène Riguidel : quelqu’un d’humble. Lorsque je l’ai connu, je ne savais pas qu’il était un marin. Il n’évoque jamais ce qu’il a fait, son parcours et pourtant… Grâce à lui, j’ai toutefois découvert la navigation à la godille !

5. Si vous étiez un plat breton ?

La galette tout simplement, parce que je suis crêpière. J’ai même fait des galettes à domicile chez les gens, comme auto-entrepreneur. Des galettes de blé noir, 100% breton.

6. Si vous étiez une rivière ?

La Claie… Nous vivons à proximité de cette rivière, en partie sauvage. On la voit évoluer au cours des saisons et puis, elle a été déterminante pour modeler le paysage, le territoire.

7. Si vous étiez un monument historique ?

Le château de Kerguehennec et son magnifique parc que nous fréquentons régulièrement, notamment lorsque nous recevons du monde. C’est un lieu idéal pour se balader…et nous n’avons toujours pas fini d’arpenter tous les chemins.

8. Si vous étiez une espèce animale ?

L’hermine avec sa devise : «  plutôt la mort que la souillure ! »

9. Si vous étiez une espèce végétale ?

Un hortensia… Il change de couleur en fonction de son implantation. C’est une fleur de notre région.

10. Si vous étiez une boisson ?

Le cidre pour boire en dégustant des galettes. Ici, nous fabriquons depuis des lustres notre propre cidre. C’est du travail mais c’est plutôt agréable de le consommer tout au long de l’année.

11. Si vous étiez une commune morbihannaise ?

J’aurais bien aimé vivre à Saint-Nolff. Une commune qui bouge et qui a surtout axé son développement au travers de la protection de l’environnement, de la préservation de la santé…