Le Bro Gozh pour le drapeau breton à la mairie de Nantes

France Bleu, 17 décembre 2020

Ce jeudi, le drapeau breton a été hissé devant la mairie de Nantes. Un moment « intense et symbolique » pour la maire, Johanna Rolland, et pour les militants bretons qui y ont assisté.

Depuis ce jeudi matin, le drapeau breton flotte devant la mairie de Nantes, aux côté du drapeau de la ville, du drapeau français et du drapeau européen. C’est une promesse de campagne de la maire, Johanna Rolland, qui se concrétise. 

Un événement à minima à cause du Covid-19

Et ça a été un moment très fort pour les quelques dizaines de militants bretons qui y ont assisté. En raison de l’épidémie de Covid-19, l’événement a eu lieu à minima. Mais, derrière les masques, on devinait les grands sourires. Une fois le drapeau hissé, ils sont quelques uns à avoir entonné à pleine voix l’hymne breton, le Bro gozh ma Zadoù.

 

Pour la maire de Nantes, Johanna Rolland, c’est un moment « intense et fort ». Et un signe d’ouverture vers la culture bretonne « qui est nécessaire dans une période où on a tendance à se replier sur soi ».

Bientôt des filières bretonnes jusqu’à l’université ?

C’est aussi une étape pour faire encore plus de place à la culture bretonne au sein de la ville. Les suivantes, ce sera plus de breton à l’école : 517 élèves sont déjà en filière bilingue, la langue sera aussi proposée lors des activités périscolaire et la mairie veut aussi développer des filières bilingues au collège, au lycée et même à l’université. De nouvelles plaques de rue dans les deux langues vont aussi être installées, il y en a actuellement 147. Et Johanna Rolland annonce aussi un rapprochement avec la ville de Rennes, notamment au niveau de l’opéra.

Un débat sur un référendum en conseil municipal

Enfin, la maire de Nantes confirme qu’il y aura bien un débat, au début de l’année 2021 en conseil municipal pour formuler un vœux afin que l’Etat organise un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Mais pas question pour Johanna Rolland de donner son avis sur la question.

Bretagne, Renforcer l’identité bretonne à l’occasion des derbys de football

Mettre "plus" de Bretagne dans les derbys de football

Mettre « plus » de Bretagne dans les derbys de football © Radio France – François Rivaud

France Bleu, 25 juillet 2019

La Bretagne « historique » compte 3 clubs en Ligue 1 cette saison : Rennes, Brest et Nantes et 2 en Ligue 2 : Guingamp et Lorient. A l’occasion des matches entre ces équipes, 6 en Ligue 1 et 2 en Ligue 2, différentes actions de promotion vont être mises en place.

Ces actions vont concerner essentiellement la culture et l’économie bretonne. Des associations culturelles comme le Comité Bro Gozh, Sonerion, la fédération des bagadou, le festival la Nuit des Etoiles et le réseau économique Produit en Bretagne, participent à l’opération.

L’idée est de valoriser et faire la promotion de la Bretagne à travers le sport, l’économie, la culture et l’identité du territoire.

Une charte a été signée entre tous les partenaires au stade de La Rabine, à Vannes. Un stade où à l’occasion des matches du Rugby Club Vannes en pro D 2 on peut entendre le Bro Gozh, « le vieux pays », l’hymne breton.

La charte a été signée au stade de La Rabine à Vannes le 25 juillet - Radio France

La charte a été signée au stade de La Rabine à Vannes le 25 juillet © Radio France – François Rivaud

A l’occasion de ces rencontres, un immense drapeau breton sera déployé sur la pelouse. Des drapeaux seront distribués en tribune. Un bagad viendra jouer et le Bro Gozh sera également interprété avant le match.

Dans le même temps, le réseau Produit en Bretagne, qui regroupe plus de 400 entreprises, présentera des entreprises locales.

Le lancement de l’opération se fera le 30 août avec le match Lorient – Guingamp en Ligue 2 et le 14 septembre en Ligue 1 pour la rencontre entre Brest et Rennes.