Festival Interceltique: le Bro Gozh à l’honneur

Le  Pays de Galles et la Bretagne

Parmi tout ce qui rassemble la Bretagne et la nation celte, il y a bien sûr le Bro Gozh, l’hymne national breton. Son nom signifie en breton « Vieux pays de mes pères« . Sa mélodie s’inspire de l’hymne national du Pays de Galles, Hen wlad fy nhadau (vieux pays de mes pères). L’hymne de Cornouailles, Bro goth agan tasow, l’équivalent en cornique, reprend lui aussi l’air de l’hymne gallois.

Aussi, lors des cinq Nuits Interceltiques, le Bro Gozh sera chanté en version bretonne et galloise par les artistes des chœurs gallois et l’ensemble des groupes celtes.
Afin que le public puisse également reprendre l’hymne, des flyers seront distribués avant le spectacle avec les paroles en breton. Un beau moment d’émotions en perspective ! Un livret de quatre page sera diffusé lors de la soirée d’Ouverture Pays de Galles au Théâtre de Lorient le samedi 4 août, mentionnant les relations Bretagne – Pays de Galles.
Ces flyers seront également diffusés lors du concert du vendredi 10 août à l’Espace Marine : l’harpiste galloise Catrin Finch  et le sénégalais Seckou Keita seront accompagnés par l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Alan Stivell sera également présent pour quelques titres, dont assurément celui du Bro Gozh 😉

La remise des Prix Bro Gozh 2018 aura également lieu pendant le Festival, en présence du Premier ministre gallois et des officiels,  afin de mettre en valeur les liens historiques, culturels et linguistiques qui lient les deux nations.

Téléchargez les paroles du Bro Gozh

Commencez à vous entraîner avec les tutos proposés par France 3 Bretagne, dans le cadre du partenariat avec le Comité Bro Gozh.

 

Un partenariat avec France 3 Bretagne pour promouvoir le Bro Gozh

Le Comité Bro Gozh et France 3 Bretagne viennent de signer un accord de partenariat portant sur la promotion du Bro Gozh .

L’on se rappelle de l’opération « Défi Bro Gozh » organisée par France 3 Bretagne, il y a quelques années, et qui fut un vrai succès. Dans ce cadre, France 3 Bretagne avait diffusé un tutoriel pour apprendre le Bro Gozh en 3 parties avec Mael Le Guennec, actuel responsable des émissions en langue bretonne. Le partenariat entre France 3 Bretagne et le Comité Bro Gozh permettra une large diffusion de ces tutoriels y compris dans des évènements comme les festivals afin d’encourager le public à s’approprier le Bro Gozh .

D’autres actions de communication sont prévues dans cet accord qui apporte un vrai « plus » à la diffusion et à la reconnaissance du Bro Gozh.

Les tutoriels sont consultables sur notre nouvelle page « Apprendre le Bro Gozh » .

 

Lauréat du Prix Bro Gozh 2018, le RCV est à nouveau récompensé par les Prizioù ar Brezhoneg

Le Rugby Club de Vannes, seul club professionnel breton présent en Pro D2, accumule les récompenses.

Après le Prix Bro Gozh 2018 remis en septembre dernier dans une ambiance mémorable, le voici récompensé dans le cadre des Prizioù ar Brezhoneg remis le 16 février dernier à la salle Glenmor de Carhaix. Ces Prizioù sont remis par France 3 Breizh et l’Office public de la Langue Bretonne aux personnes et organismes ayant œuvré pour la langue bretonne.

Le Rugby Club de Vannes reçoit ainsi le 1er Prix dans la catégorie Entreprises pour la façon dont le club utilise la langue bretonne dans sa communication et sur le terrain à la Rabine, sans oublier bien évidemment le Bro Gozh qui ouvre chaque match à domicile.

France 3 : le Rugby Club de Vannes, lauréat du prix Bro Gozh 2018

Un chant repris en chœur dans les tribunes à chaque rencontre / © France 3 Bretagne

France 3 Bretagne, 16 octobre 2017

Depuis 2010, le Comité Bro Gozh ma zadoù remet un prix chaque année à une personne, un artiste, une association ou institution ayant le mieux promu l’hymne breton, le Bro gozh ma zadoù (Le vieux pays de mes pères). Cette année 2018 : C’est le Rugby Club de Vannes qui remporte le prix.

Supporters, drapeaux bretons  Pipe-band, distributions de flyers… de prime abord c’est un match breton comme les autres, à un air de musique prêt : Le Bro Gozh Ma Zadou. Depuis sa montée en Pro D2 l’année dernière, le Rugby club de Vannes fait interpréter l’hymne breton avant chaque rencontre à domicile. Une initiative saluée par le comité Bro Gozh, qui lui a décerné son prix 2018, pour la promotion de ce fameux Bro Gozh Ma Zadou. Un prix remis exceptionnellement en avance, pour concorder avec la saison de rugby.

Un chant repris à chaque rencontre par quelque 9000 supporters

Le chant a pris parmi les supporters A chaque match ce sont ainsi quelque 9 000 spectateurs debout qui chantent, à l’écoute des notes de Philippe Le Ray. Jamais un club de rugby n’était encore passé professionnels en Bretagne. L’ambiance en tout cas y est digne de celles de ses voisins celtes : les Irlandais, Écossais ou Gallois.

Des annonces avant les touches en breton

Et puis il faut ajouter aussi qu’entre eux, les joueurs n’hésitent pas à glisser quelques mots de breton, comme les annonces avant les touches notamment, à l’image de ce qui se pratique au pays basque par exemple. Une tactique prometteuse, même si Montauban s’est imposé 19-12 ce vendredi 13 octobre à la Rabine.

Les précédents lauréats de ce prix étaient Alan Stivell, Nolwenn Leroy, le Stade rennais, Kanomp Breizh et les Tri Yann.

Pour voir le reportage, cliquer sur l’image ci-dessous:

Le Prix Bro Gozh au Rugby Club de Vannes Le reportage à Vannes de Maïna Sivcard-Cras et Stéphane Soviller – Interviews : Yann Ber Rivalin, Membre du comité Bro Gozh – Olivier Cloarec, Président du RC Vannes – Etienne Delangle, joueur RCV, deuxième ligne

 

 

Bro Gozh: reportage de France 3 Bretagne au stade de la Rabine à Vannes

Ce vendredi, une équipe de France 3 Bretagne est venue au stade de la Rabine à Vannes pour tourner un reportage sur le Rugby Club de Vannes et le Bro Gozh. A voir à partir de 9mn35 en cliquant sur l’image ci-dessous. (JT12/13 du 14 octobre 2017)

 

Sonadeg bugale e Gourin. 200 écoliers en concert chantent le Bro Gozh.

SonadegGourin

Le Télégramme, 14 mai 2015

Les élèves bilingues (français breton) des écoles primaires, publiques et privées du Centre-Bretagne, donnaient un concert à la salle des fêtes, mercredi soir. Ce Sonadeg Bugale Kreiz-Breizh a connu un grand succès. Près de 800 personnes ont assisté au spectacle qui se déroulait à la salle des fêtes.

Si la salle était pleine, la scène l’était tout autant, puisque s’y produisaient 200 enfants issus de douze établissements scolaires du Centre-Ouest-Bretagne et ses environs, Carhaix, Glomel, Gourin, Langonnet, Le Faouët, Maël-Carhaix, Plouay, Rostrenen et Scaër. Les enfants ont enchaîné des chants en langue bretonne appris tout au long de l’année scolaire, des chants anciens, tels War vor zo dek martolod ou Kanomp ha roulomp atav et d’autres des créations récentes traduites en breton, comme Laouen, « Happy » de Pharrell Williams.

Tous à l’unisson

Malgré leur nombre important, les enfants ont su chanter à l’unisson, grâce aux professeurs qui jouaient le rôle de chefs de choeur et aux musiciens qui battaient la mesure. Sous la direction de Jonathan Dour, au clavier, le groupe composé de guitariste, bassiste, accordéoniste et clarinette formait un petit orchestre, qui donnait de l’entrain aux enfants. Un des moments forts du spectacle a été l’intervention de la chanteuse Kaelig, lauréate du concours France 3 Bro Gozh, qui est venue chanter l’hymne breton avec le choeur d’enfants.

Promouvoir la culture bretonne

Par son succès, ce concert coordonné par l’association Bod Kelenn, a rempli sa mission pédagogique, culturelle et promotionnelle pour les établissements qui enseignent la langue bretonne au pays du Roi Morvan et au-delà. « C’est un événement essentiel pour promouvoir l’enseignement de la langue et de la culture bretonne et aboutir à la mise en place d’une Entente culturelle de pays dans le Centre-Bretagne », dit Gwendal Weber, président de Bod Kelenn, qui va maintenant se consacrer à l’organisation du Kan’n noz, la fête de la langue bretonne chantée, le 23 mai, à Langonnet.
En savoir plus sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/gourin/sonadeg-bugale-200-ecoliers-en-concert-15-05-2015-10629683.php#RoEyrlM4EDHYcjVi.99

Le Bro Gozh de Kaelig va faire le tour du monde.

France 3 Bretagne, 15 décembre 2014

BroGozhJury

Le 1er prix du défi Bro Gozh, organisé par France 3 Bretagne, a été remis ce lundi soir à la lauréate, Kaelig. C’est elle que le jury a choisie le 3 décembre. La jeune chanteuse de 26 ans s’envolera 3 semaines pour chanter l’hymne breton aux 4 coins du monde.

De l’hymne national breton, Kaelig reconnait qu’elle « n’en connaissait que l’air ». Mais ça, c’était avant de décider de relever le défi Bro Gozh lancé par France 3 Bretagne avant l’été dernier. Défi relevé avec brio puisqu’il y a deux semaines à peine, la vidéo de la jeune chanteuse a été distinguée dans la catégorie « groupes musicaux » parmi une cinquantaine d’autres postées sur notre site.

Les membres du jury avaient estimé que son interprétation était « très bien faite et très émouvante« .

Kaelig s’est vu remettre ce soir le 1er prix du défi lancé avant l’été par France 3 Bretagne.
Invitée de Vanessa Boulares quelques minutes auparavant dans le 19/20 de France 3 Bretagne, la jeune-femme de 26 ans, originaire du centre-Bretagne, explique qu’il y a encore un an, elle ne parlait pas breton. « C’est après des études d’espagnol, que j’ai eu envie de revenir à mes racines ». Kaelig prend des cours intensifs. Elle est aujourd’hui animatrice dans une école Diwan, donne des cours de breton pour adultes et… prépare un album. « Un CD qui sera essentiellement en breton avec des chants en bretons sur des arrangements modernes ».

Moscou, Rio, Hanoï

« J’espère toucher un public jeune, lui montrer qu’on peut faire quelque chose de moderne avec la langue bretonne ».

Un nouveau défi que Kaelig pourra relever d’ici quelques mois à travers le tour du monde qui lui a été offert. Après Moscou, l’ambassadrice de la culture bretonne fera notamment vibrer le Bro Gozh à Rio et Hanoï. Et c’est promis ! La jeune femme partagera son périple avec vous via votre site internet préféré!