Pour les cadeaux de Noël et du Nouvel An, 2 nouveaux CDs avec le Bro Gozh

Dans cette période difficile pour tous et notamment le monde de la culture bretonne, 2 nouveaux CDs viennent de sortir et qui retiendront l’attention des amateurs de musique et de culture bretonnes. A noter que les 2 proposent chacun une version du Bro Gozh dans un registre différent.

Le premier édité fin novembre est le CD du spectacle donné par l’Ensemble choral de Bretagne etl’Orchestre et le bagad des Pompiers du Morbihan pour célébrer les
relations ancestrales entre la Bretagne et le Pays de Galles sur une idée du Comité Bro Gozh . L’orchestre, très proche des harmonies du Pays de Galles, présente avec le chœur des chorals gallois sur des paroles en breton, qui sont bien connus en Bretagne. Ces mélodies collectées Outre-Manche ont trouvé leur juste place dans le patrimoine chanté de Bretagne. Le CD comprend également la cantate An Aval hag ar C’haliz et le Bro GozhMa Zadoù.

Ce CD exceptionnel est proposé au tarif de 15€ + 3€ de frais de port auprès de Kanomp Breizh (06 32 29 79 29 et kanompbreizh@kanompbreizh.bzh ou sur la boutique du site
www.kanompbreizh.bzh )

Le second coproduit par le Festival Interceltique et Sonerion vient de sortit. Temps fort de l’année 2020 pour la scène interceltique et bretonne, la Fête des Cornemuses a été un moment culturel marquant de l’été en raison de la pandémie. Il a eu lieu le 8 août 2020 au stade du Moustoir à Lorient devant plus de 3500 spectateurs.Un concert inédit chargé d’émotions pour lequel le Festival Interceltique de Lorient, Sonerion -la fédération des bagadoù- et 4 bagads ont conjugués leurs forces. Le résultat artistique a été à la hauteur tant par la qualité musicale du spectacle que par l’engouement des spectateurs, présents au stade.
Malgré les contraintes, les cornemuses ne seront pas restées silencieuses en août 2020 à Lorient, où devait se tenir la 50 è édition du FIL, année de la Bretagne. Le potentiel créatif de la scène bretonne, notamment des bagadoù, et sa réelle détermination à propager joie et convivialité méritaient une valorisation sous la forme d’un double album.
C’est dans cette dynamique que le Festival Interceltique de Lorient et Sonerion ont décidé de proposer, au public, la restitution d’un événement culturel hors normes dans ce coffret en co-production, édité en série limitée. Aussi, l’intégralité des prestations des bagads de Quimper, Cap Caval de Plomeur, Roñsed-Mor de Locoal Mendon et de Sonerien an Oriant de Lorient sont présents sur les CD, ainsi que le Bro Gozh Ma Zadoù, interprété par Morwenn Le Normand et Ronan Pinc.

Disponible au prix de 15 € sur les sites de Sonerion et du Festival interceltique.

 

 

Vidéo : Le Bro Gozh lors de la Fête des Cornemuses

Festival interceltique, 11 août 2020

Le Samedi 8 août 2020 s’est tenue » La Fête des Cornemuses 2020 » au stade du Moustoir de Lorient.

Pour démarrer ce concert exceptionnel, le Bro Gozh, l’hymne breton a été interprété par Morwenn le Normand, accompagné par Ronan Pinc au violoncelle.

Au même moment, un immense drapeau breton, le Gwenn ha du a été déployé sur la pelouse, avec la collaboration des trois cercles de danse lorientais : Armor-Argoat, Brizeux et Bugalé an Oriant. Yvon Etienne sera l’animateur au micro de la soirée.

Un concert unique avec la prestation de 4 bagads d’exception : le bagad Kemper ( Quimper), le plus titré de Bretagne, Cap Caval (Plomeur) le bagad qui a remporté la plupart des championnats depuis une dizaine d’années, le bagad Roñsed-Mor ( Locoal Mendon ) et le bagad Sonerien An Oriant (Lorient).

 

 

8 août : le Bro Gozh pour la Fête des Cornemuses à Lorient

Un concert unique à Lorient !

La 50e édition du Festival Interceltique qui devait commencer ce vendredi, a été reportée à 2021 (du 6 au 15 août). L’édition sera consacrée à la Bretagne comme nation à l’honneur.

Le Festival Interceltique de Lorient  propose, en accord avec les autorités, l’accompagnement de la municipalité et la coopération chaleureuse de Sonerion – la fédération des sonneurs bretons – un grand concert de bagadoù au stade du Moustoir le 8 Août à partir de 18 heures.

A l’affiche 4 bagad de haut niveau : le bagad Kemper( Quimper), le plus titré de Bretagne, Cap Caval(Plomeur) le bagad qui a remporté la plupart des championnats depuis une dizaine d’années, le bagad Roñsed-Mor ( LocoalMendon) et le bagad Sonerien An Oriant (Lorient),Pendant plus de 3 heures, nous proposons une carte blanche pour une grande fête, et un rappel à nos origines, l’arrivée du championnat des bagadoùà Lorient en 1971, d’où le titre du concert: «La Fête des Cornemuses 2020».

Morwenn Le Normand interprétant le Bro Gozh avec l’harmonie des Pompiers du Morbihan au stade du Moustoir en août 2019 lors de la rencontre FC Lorient – En Avant de Guingamp.

Pour démarrer ce concert exceptionnel, le Bro gozh, l’hymne national breton sera interprété par Morwenn Le Normand, accompagnée par Ronan Pinc au violoncelle. Au même moment, un immense drapeau breton de 300 m2 sera déployé sur la pelouse, avec la collaboration des trois cercles de danse lorientais : Armor-Argoat, Brizeux et Bugaléan Oriant. Yvon Etienne sera l’animateur au micro de la soirée.

Modalités:

Tarif unique 16 € ( dont 1 € de frais de gestion) – Gratuit pour les enfants de – 7 ans.
Ouverture des portes à 16h30. Début du concert à 18h00.
Billets en vente via la billetterie en ligne du FIL et le jour du concert à partir de 15h à la billetterie située sous la tribune sud du Stade du Moustoir.

Chaque groupe de personnes (dans la limite de 10 personnes max) sera séparé par un siège dans le stade. La distanciation d’un mètre sera effective dans les files d’attente avant l’entrée au stade. Le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes de plus de 11 ans, dans tous les espaces de déambulation, y compris aux entrées du stade et sur le parvis. Le port du masque est fortement recommandé lors du concert. Du gel hydroalcoolique sera à disposition et obligatoire à l’entrée du stade, ainsi que dans les
espaces commerciaux ( bars, boutique, …) . Nous comptons sur la responsabilité de chacun pour appliquer les mesures sanitaires mises en place. Un contrôle visuel des sacs sera effectué à l’entrée du stade.

Bro Gozh. Le prix décerné au Fil

Le prix « Bro Gozh » a été décerné à quatre entités qui défendent la culture bretonne au Fil, ce samedi soir, dans le Breizh Stade. (Le Télégramme/Cyril Bottollier-Lemallaz)

Trois entités bretonnantes ont été récompensées pour leur ferveur à défendre l’hymne breton : le club de basket de l’Ujap Quimper, la confédération Kendalc’h et l’Académie de musique et des arts sacrés. Et le Fil s’est vu remettre le grand trophée.

Ujap Quimper. Patrick Tudal, vice-président du club de basket, a souligné le « Bro gozh » comme un hymne « fier, un peu guerrier et porteur d’avenir ». Des valeurs que l’Ujap met en avant en proposant notamment de chanter l’hymne avant les matchs.

Kendalc’h. La confédération, basée à Auray, promeut la culture bretonne dans les écoles à travers des outils pédagogiques. Jonathan Le Guennec et Robert Raulo ont expliqué que la confédération termine toujours ses assemblées en chantant l’hymne breton. Ils considèrent qu’il faut préserver et transmettre la culture pour « bien connaître le passé, vivre sereinement au présent et créer l’avenir ».

Académie de musique et des arts sacrés. Cécile Perrochon, membre de l’académie, a expliqué les différentes actions mises en place au sein de la structure basée à Sainte-Anne-d’Auray, comme « une rencontre avec le regretté Yann-Fañch Kemener, animer une messe en breton et apprendre l’hymne en classe ».

Fil. Le président de la Région Loïg Chesnais-Girard a décerné le prix « Bro Gozh ma Zadoù » au directeur du Fil, Lisardo Lombardia. Ce dernier regrette de ne savoir parler que quelques mots en breton et promet d’étudier la langue, « car c’est comme cela qu’on apprend la culture ». Avant de conclure cette remise par un appel pour « la Bretagne à cinq ! » sous les applaudissements. Et l’hymne breton, cela va de soi.

Le Bro Gozh honore le Festival interceltique et ceux qui œuvrent pour la culture bretonne

Lisardo Lombardia présente le trophée remis à l’Interceltique à l’assistance (plus de 500 participants)

Ouest-France, 4 août 2019

Le comité Bro Gozh a remis ses prix 2019, samedi soir. L’UJAP Quimper, Kendalc’h, l’Académie de musique et d’arts sacrés et Le Festival interceltique ont été distingués.

Hommage à tous ceux qui œuvrent pour la culture et la langue bretonne. Et à son hymne promu par le comité Bro Gozh ma Zadoù.

Le comité a, samedi 3 août 2019, remis ses prix 2019 à l’UJAP Quimper, à Kendalc’h, à l’Académie de musique et d’arts sacrés, en distinguant tout particulièrement le Festival interceltique de Lorient.

Le président de la région, Loïg Chesnais Girard, avait tenu à remettre le prix en personne à Lisardo Lombardia, directeur du Fil.

Il a émis le souhait que le Bro Gozh soit « chanté dans tous les lieux où nous avons envie d’affirmer notre culture et notre identité et de le réaffirmer avec fierté et ouverture ». Le prix récompense là Le Fil pour son rôle d’ambassadeur du Bro Gozh. « C’est un grand honneur pour ce festival qui a un rôle de porte-drapeau des valeurs de la Bretagne et surtout de la famille interceltique », a souligné Lisardo Lombardia.

À l’issue de la cérémonie, l’hymne breton a été repris en chœur par le public debout du Breizh stade…

La photo famille à l’issue de la cérémonie