Le Bro Gozh pour Loig Chesnais-Girard

Paris Match, 2 juillet 2021

Le successeur de Jean-Yves Le Drian à la tête de l’exécutif régional a été réélu face à Isabelle Le Callennec (LR) avec 40 voix sur 83, sans parvenir à élargir sa base, après le retrait de la candidature à la présidence de l’écologiste Claire Desmares-Poirrier et de l’élu RN Gilles Pennelle. (….)

La séance s’est achevée peu après 17H00 après un chant collectif du « bro gozh », l’hymne breton. (….)

Le Bro Gozh pour le nouveau Conseil régional de Bretagne

Ce vendredi après-midi a été installé le nouveau Conseil régional de Bretagne suite aux dernières élections régionales. Pour clore cette première séance , l’ensemble des conseillers régionaux a entonné debout le Bro Gozh ma Zadoù

Élections régionales: quand le Bro Gozh s’invite dans la campagne …..

Ce n’est juste qu’un aperçu diffusé sur le réseau twitter … mais on y voit Loig Chesnais-Girard, actuel président du Conseil régional de Bretagne, et candidat à sa succession, en visite à la Coop Breizh à Spézet , en discussion avec les responsables de la Coop , partition du Bro Gozh en main…. Bro Gozh dont l’actualité va s’enrichir d’ici peu …..

Le Bro Gozh d’Herri Gourmelen

Photo France 3 Bretagne

France 3 Bretagne, 6 novembre 2020

Les hommages sont nombreux pour saluer la mémoire de Herri Gourmelen. L’homme politique breton est décédé ce jeudi 5 novembre 2020 à Saint-Malo, à l’âge de 77 ans. Il avait été porte-parole de l’UDB et conseiller régional de Bretagne.

Loïg Chesnais-Girard a été l’un des premiers à rendre hommage à Herri Gourmelen qui avait siégé au Conseil régional durant deux mandats, de 2004 à 2015.

« Herri était une voix. Celle qui savait chanter un Bro Gozh émouvant et puissant. (voir ici) Qui tonnait des discours aux mots justes et pesés. Qui était souvent attendue car elle était forte de son histoire, son parcours politique. Herri était une voix qui comptait en Bretagne. Je ne peux pas imaginer ne plus l’entendre. Herri était de ces hommes politiques qui comptent car il incarnait autant l’histoire du mouvement régionaliste breton que celle des forces internationalistes.
Combattant infatigable de la décentralisation car il savait lui, le germaniste, que le jacobinisme ne pouvait permettre à la Bretagne de déployer la puissance de son identité.
Herri va nous manquer, va me manquer, car je sais que nous avions encore tant à nous dire, et moi, à lui demander. Au nom de la Bretagne et de l’ensemble des élus régionaux, je présente mes sincères condoléances à sa famille. 
»

Une vie d’homme politique breton

Herri Gourmelen était né Finistérien, sur la presqu’île de Crozon et parlait parfaitement le breton. Il s’était engagé à l’UDB dès sa jeunesse et en était devenu le porte parole.

(….)

Derbys bretons: clubs et partenaires prêts pour la seconde édition

De gauche à droite: Arnaud Toudic (Kalon, En Avant de Guingamp), Malo Bouessel du Bourg (Produit en Bretagne), Romain Danzé (Stade Rennais), Jean-Michel Le Boulanger (Vice-président Conseil régional), Leslie Le Gal (Sonerion), Jacques-Yves Le Touze (Comité Bro Gozh), Grégory Pelleau (Stade Brestois), Pierre Pouliquen (Vice-président Conseil régional), Samuel Lothoré (FC Lorient), Jean Nezou (La Nuit des Etoiles), Goulven Julien (La Nuit des Etoiles. Excusés: Julien Boucher (Stade Rennais), Baptiste Huriez (FC Nantes) .

Jeudi dernier au Conseil régional de Bretagne à Rennes se réunissaient représentants des clubs de football professionnels de Bretagne et des partenaires de l’Opération Derbys bretons.

Forts du succès de la première édition lancée le 30 août 2019 au stade du Moustoir par une rencontre entre Lorient et Guingamp ( mais malheureusement interrompue en mars 2020 du fait de la pandémie de Covid 19), les clubs professionnels bretons, le Conseil régional de Bretagne, Produit en Bretagne, La nuit des Etoiles, Sonerion et le Comité Bro Gozh ont préparé la seconde édition des Derbys bretons tout en tenant compte des règles imposées par la situation sanitaire.

Bro Gozh, bagad, grand drapeau breton, gwenn-ha-du offerts, tous ces éléments qui ont fait la réussite de la première édition seront présents avec cependant quelques évolutions pour tenir compte de la situation.

Les dates des derbys bretons :

Brest – Lorient, 20/09/2020
Nantes – Brest, 18/10/20
Rennes-Brest, 01/11/2020
Lorient – Nantes, 08/11/20
Lorient – Rennes, 20/12/20
Nantes – Rennes, 06/01/20
Brest – Rennes, 20/01/21
Rennes – Lorient, 03/02/21
Nantes – Lorient, 21/03/21
Lorient – Brest, 04/04/21
Rennes – Nantes, 11/04/21
Brest – Nantes, 02/05/21

Et ne pas oublier d’utiliser sur les réseaux sociaux #DerbyBreton  #DerbiBreizh !