Le Bro Gozh au St David’s Concert Hall de Cardiff au pays de Galles

Loig Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne, et Mark Drakeford, Premier ministre gallois.

A l’occasion de la visite d’une délégation bretonne menée par Loig Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne, au pays de Galles et en Irlande, le Bro Gozh, l’hymne national breton, a été joué au St David’s Hall, à Cardiff, au pays de Galles, suivi du Hen Wlad fy Nhadau, l’hymne national gallois, le dimanche 1er mars 2020, jour de la St David, la fête nationale galloise, en présence du Premier ministre gallois, Mark Drakeford,

. Les 2 hymnes sont interprétés par le BBC National Orchestra and Choir of Wales, sous la direction de Grant Llewellyn, par ailleurs directeur musical de l’Orchestre symphonique de Bretagne.

Le Bro Gozh inaugure la nouvelle salle de l’Orchestre de Bretagne

osb couvent jacobins

Unidivers, 15 janvier 2018

L’Orchestre symphonique de Bretagne (OSB) a investi sa nouvelle salle de concert au Couvent des Jacobins. Il nous aura fallu faire preuve de patience avant que les travaux qui rendaient impossible toute circulation dans cette partie historique du centre-ville de Rennes s’achèvent. C’est fait : les mélomanes rennais ont pu accéder mercredi 10 et jeudi 11 janvier à la salle de concert qui accueille désormais l’OSB dans ses œuvres. Présentation.

Nous voilà dans la nouvelle salle de concert de l’OSB sise au Couvent des Jacobins. Tout n’est pas terminé, quelques détails restent à régler, mais avec le temps et l’addition d’un peu de vie, l’impression de froideur de ces grands espaces blancs très éclairés s’estompe au profit d’une foisonnante et chaleureuse activité.

La soirée commence avec l’hymne gallois Hen Wlad Fy Nhadau immédiatement suivi de l’hymne breton Bro Gozh ma Zadou dont il serait difficile de nier qu’ils sont à peu de choses près copie conforme (NB PBGMZ: en fait c’est l’inverse, l’hymne breton a été suivi de l’hymne gallois). On ne peut s’empêcher de les relier musicalement à des œuvres comme celle que propose Sir Edward Elgar dans ses Pomp and circumstances, notamment Land of hope and glory.

C’est ensuite avec une œuvre du peu connu musicien anglais Ralph Vaughan Williams Serenade to music que se poursuivait ce programme inaugural. Ce sont de bien belles mélodies, pleines de douceur et d’intériorité, qui permettent au premier violon, Fabien Boudot, récemment recruté, de s’exprimer face à son nouveau public. Il n’est pas seul, car plus de 150 choristes donneront de la voix et dessineront dans ce nouvel auditorium un paysage musical apaisé et lyrique.

(….)

Ouest-France : « Le Bro Gozh comme vous ne l’avez jamais entendu ».

Le grand auditorium de 1000 places du couvent des Jacobins offre un écrin précieux à la musique de l’orchestre de Bretagne. | Laurent Guizard

Ouest-France, 11 janvier 2018

L’orchestre de Bretagne a donné son premier concert au grand auditorium de 1000 places du Couvent des Jacobins, sa nouvelle maison. Une magnifique salle à l’acoustique impeccable. (….)

Le Bro Gozh ma Zadou comme vous ne l’avez jamais entendu : entonné par 150 choristes et mis en musique par l’orchestre de Bretagne. Mais la star ce n’était ni le chœur national du pays de Galles de la BBC qui s’était joint aux chœurs Mélisme et au chœur de Bretagne, ni les chanteurs solistes internationaux. Non, la star hier soir star c’était lui : le grand auditorium du couvent des Jacobins à Rennes. Une salle dotée de 1000 place assises et d’une scène de 106 m2 à l’acoustique impeccable. On y perçoit tout aussi bien la puissance de 150 choristes entonnant l’Ode à la joie de la 9e symphonie de Beethoven entonnée en final, que la douceur de la Serenade to music de l’anglais Ralph Vaughan Williams. Les notes subtiles de la harpe ou des violons que le roulement de la grosse caisse.Cet auditorium situé au sous-sol du centre des congrès du couvent des Jacobins est désormais la maison de l’orchestre de Bretagne qui n’avait jamais vraiment eu de salle à lui. Les musiciens y prennent leurs marques avec bonheur.

(….)

Fabienne Richard