Football. La culture et l’identité de la Bretagne à l’honneur lors des derbys

Le derby de Ligue 1 entre le Stade Rennais et Nantes, le 11 novembre 2018, au Roazhon Park, à Rennes.

Le derby de Ligue 1 entre le Stade Rennais et Nantes, le 11 novembre 2018, au Roazhon Park, à Rennes. | PHILIPPE RENAULT / OUEST-FRANCE

Plus grand drapeau du monde, présence d’un bagad, interprétation du Bro Gozh… Une charte a été signée, ce jeudi 25 juillet, pour mettre encore plus en avant l’identité bretonne lors des derbys de football opposant le Stade Rennais, le FC Nantes, le Stade Brestois, le FC Lorient et En Avant Guingamp.

Les derbys entre les clubs professionnels bretons constituent toujours de grandes fêtes sportives et populaires. Pour rendre ces rencontres encore plus festives, pour diffuser « davantage de culture bretonne » et pour « renforcer l’animation et l’image de ces rencontres entre les clubs professionnels », une charte a été signée, ce jeudi 25 juillet, en fin de matinée, au stade de la Rabine, à Vannes. Un stade certes dédié au rugby, mais où l’identité bretonne est très forte et où, à chacune des rencontres, le public entonne le Bro gozh ma zadoù.

« Le chant crée une ambiance très particulière », a souligné Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne.

Cette « charte des derbys bretons » est destinée à mettre en place un protocole commun lors des derbys entre les équipes professionnelles des cinq départements de la Bretagne historique : le Stade Brestois, l’En‐Avant de Guingamp, le FC Lorient, le FC Nantes, le Stade Rennais.

Le président de la Région Bretagne, son vice-président, des représentants des clubs de foot professionnels de Bretagne, des représentants de Sonerion, le maire de Vannes et le comité Bro Gozh ont signé la charte ce jeudi 25 juillet. | OUEST-FRANCE

Hymne et drapeaux bretons

Elle prévoit, lors de chacune de ces rencontres, la présence sur la pelouse du stade concerné du plus grand drapeau breton du monde ; l’attribution, au club qui accueille, de drapeaux bretons par le conseil régional (dans la proportion d’un drapeau breton pour quatre sièges) ; la présence d’un bagadou de la région du stade concerné, en partenariat avec Sonerion, la fédération des bagadou ; l’interprétation du Bro Gozh, « sous une forme ou sous une autre », avant le match, avec diffusion des paroles sur les écrans et les feuilles de match.

Par ailleurs, le réseau Produit en Bretagne fédérera ses 430 entreprises et 110 000 salariés autour des derbys bretons pour faire découvrir le savoir-faire des entreprises locales. Les partenaires pourront aussi profiter des derbys pour exposer dans les villages mis en place.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s