Guidel: le Bro Gozh pour la réunification de la Bretagne

Plus d'une cinquantaine de personnes participaient, samedi, à la cérémonie.

Le Télégramme, 21 avril 2019

En novembre 2012, le conseil municipal a adopté, à l’unanimité, un vœu pour la réunification de la Bretagne à cinq départements. Pour marquer cet attachement, une manifestation officielle présidée par le maire, Jo Daniel, avait lieu samedi matin en présence de Bertrand Nicolas, président de Kevredigezh Breizh 5/5, Anne-Maud Goujon, conseillère régionale, Jean-Rémi Kervarrec et Françoise Ballester, représentants du département, Ronan Loas, maire de Ploemeur, Bruno Jaouen, président du Festival Interceltique de Lorient, d’enseignants et d’élèves des classes bilingues de Prat-Foën et de représentants du monde associatif et culturel de Guidel.


Retour à la Bretagne historique


La Ville s’est intéressée très tôt au mouvement Breizh 5/5, créé en 2015, avec l’objectif de rendre visible la volonté d’une majorité de Bretons d’un retour à la Bretagne historique. « Selon un dernier sondage, plus de 70 % de la population des cinq départements y sont favorables », a déclaré Bertrand Nicolas. Dans ce but, la municipalité a fait l’acquisition de panneaux installés à l’hôtel de ville, à l’espace Avalon et à l’Estran, des équipements publics très fréquentés. Après avoir lu, en français et en breton, le vœu adopté par les élus, puis écouté un chant interprété par des élèves de classes bilingues, la cinquantaine de participants a applaudi la jeune Sarah qui a dévoilé la plaque masquée par un gwenn ha du.

L’assistance a ensuite entonné avec ferveur le Bro gozh ma zadou (Le vieux pays de nos pères), chant inspiré de l’hymne du Pays de Galles. La cérémonie s’est conclue par un laridé huit temps, interprété de belle manière par Jean-Yves et Eugène, sonneurs locaux.


Des soutiens par centaines


Lors de son intervention, le premier magistrat de la ville a souligné le travail des associations intervenant spécifiquement dans le secteur breton et plus largement dans le domaine culturel, des six classes bilingues ainsi qu’à Div Yezh Gwidel, l’association des parents d’élèves bilingues des écoles publiques. Dans sa réponse, Bertrand Nicolas a rappelé tout le travail fourni par Breizh 5/5 qui regroupe aujourd’hui plusieurs centaines de partenaires dans le monde de l’économie, des collectivités territoriales, des médias, etc., et s’est félicité de la signature d’un partenariat avec le Festival Interceltique de Lorient, une première.

Une réflexion au sujet de « Guidel: le Bro Gozh pour la réunification de la Bretagne »

  1. Même si nous sommes heureux de cet événement, nous regrettons que l’Assoclation Bretagne Réunie (pays de Lorient) qui était à l’origine de la signature de ce vœu, n’ait pas été invité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s