Bro Gozh: nouvelle harmonisation pour les batteries-fanfares

Antoine Huard, responsable communication, Yvon Roussel, président, et Christophe Glatre, secrétaire général de la Fédération de Bretagne des batteries-fanfares.

Antoine Huard, responsable communication, Yvon Roussel, président, et Christophe Glatre, secrétaire général de la Fédération de Bretagne des batteries-fanfares.

Le Télégramme, 18 avril 2019

La Fédération de Bretagne des batteries-fanfares bat le rythme du renouveau dans les Côtes-d’Armor, avec l’organisation de masterclass et de stages de perfectionnement durant l’été, mais surtout un festival de Bretagne des fanfares, en mai.

Que ce soit un air martial, dans les différents corps d’armées, ou dans les musiques traditionnelles régionales, les fanfares participent à une histoire de la musique contemporaine, autour des cuivres et des percussions. La Fédération de Bretagne organise aujourd’hui localement un renouveau de la pratique, avec la volonté de perfectionner une pratique dans l’échange et l’apprentissage des différentes méthodes et harmonies.

Dans le département des Côtes-d’Armor, des formations trouvent un nouveau souffle, que ce soit à Allineuc ou à Plémy, souvent sous l’impulsion de la jeunesse : « On assiste à une véritable renaissance dans le département, à destination du grand public », précise Yvon Roussel, le président de la Fédération de Bretagne.


Des stages de perfectionnement pour apprendre


Afin d’encadrer ce renouveau, la fédération va organiser des stages de perfectionnement durant l’été, avec un temps fort du 19 au 23 août à la Ville Davy, à Quessoy, avec un « campus batterie-fanfare », dont l’objectif est de former des cadres, autour de la technique instrumentale, mais aussi de perfectionner la pratique. Ces stages s’adressent à tous, enfants et adultes, y compris les débutants, pour avoir accès au travail d’orchestre et à la méthode nécessaire.

Un festival de Bretagne en mai


Les 18 et 19 mai, la ville de Lamballe accueillera le festival de Bretagne des fanfares. Durant deux jours, des masterclass seront organiseés, mais aussi des concerts (groupe Oozband) et un concours des fanfares. Le compositeur Mériadec Rufet présentera une nouvelle harmonisation du « Bro gozh ma zadou » (Le vieux pays de mes pères), afin que l’hymne breton puisse être joué en fanfare. Le concours, présidé par Éric Lemmonier, tambour-major de la Garde Républicaine, viendra récompenser le travail du Week-end, avec un concert le dimanche après-midi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s