RCV : le Bro Gozh, un hymne devenu incontournable…par hasard.

Phlippe Le Ray interprétant le Bro Gozh à la Rabine. Photo Ouest-France.

Ouest-France, 21 septembre 2017

C’est lors de la montée en Pro D2 que le Bro Gozh ma Zadoù a fait véritablement son entrée au stade de la Rabine à Vannes. Presque par hasard, comme le rappelle Philippe Le Ray, membre de l’équipe d’animation, supporter du RCV depuis 24 ans, et à l’origine de ce phénomène vannetais.

« En fait, je l’avais déjà chanté lors de la montée en Fédérale 1. Et puis, lors du deuxième match à La Rabine, en Pro D2, il fallait faire un test micro. J’ai alors décidé de chanter le Bro Gozh« . Les dirigeants ont apprécié et c’est devenu désormais un moment incontournable des matchs de rugby. « Spontanément, on voit des supporters se lever et mettre la main sur le cœur »..

Publicités

2 réflexions au sujet de « RCV : le Bro Gozh, un hymne devenu incontournable…par hasard. »

  1. L’UJAP basket de Kemper ( Pro B) n’a attendu personne pour non seulement entonner le ‘Bro gozh » lors des matchs mais surtout les commenter en drect en Breton !

    • On ne comprend pas trop votre commentaire. attendre qui pour quoi ? En tout cas, c’est intéressant d’apprendre qu’à l’UJAP, on chante le Bro Gozh. Si c’est systématique, ça pourrait être intéressant pour un prochain Prix ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s