Tri Yann, les rois de l’hymne breton

De gauche à droite en train de chanter le Bro Gozh, Jacques-Yves Le Touze pour le Comité Bro Gozh, Jean-Louis Jossic et Jena Chocun pour les Tri Yann, photo Ouest-France.

Ouest-France, 5 mai 2017

Le Prix Bro Gozh met à l’honneur les artistes qui honorent l’hymne national breton. Le groupe Tri Yann sera sacré le vendredi 12 mai.

Les membres du groupe breton ne peuvent compter toutes les fois où ils ont chanté le Bro Gozh ma Zadoù. Mais certaines reprises de l’hymne ont plus marqué les artistes: « La fois où on l’a joué avec l’Orchestre des Pays de Loire, c’était impressionnant. C’était prenant d’être suivi par une centaine de musiciens. » raconte enthousiaste Jean Chocun.

Pour les triples Disques d’or bretons, lorsqu’ils chantent le Bro Gozh en concert le public les suit avec émotion: « Ce n’est pas pareil lorsque nous chantons La Jument de Michao » reconnaît Jean Chocun.

Le comité Bro Gozh est présidé par Jacuqes-Yves Le Touze. Celui qui rêve de voir un jour tous les Bretons connaître par cœur l’hymne de la Bretagne remettra le vendredi 12 mai à la Cité des Congrès de Nantes le Prix Bro Gozh; « Ce sera à l’occasion du concert des 45 ans des Tri Yann« . Les trois artistes recevront un disque d’ardoise sculpté par l’artiste gallois Ieuan Rees.

Un honneur pour Jean-louis Jossic; « Les paroles ne sont pas débiles. Ce chant défend la beauté de la Bretagne, sans être nationaliste. Il y a beaucoup d’hymnes guerriers, celui-ci vante l’accueil. »

Concert du vendredi 12 mai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s