Vendredi 1er juillet, venez soutenir l’équipe de Galles !

GuingampPaysdeGalles

Gwall laouen oamp bet gant disoc’h krogad disadorn. Kouviet oc’h adarre da ganañ ar v Bro gozh , ha da evañ ur bannac’h bennak o sellet ouzh krogad skipailh Kembre a c’hoario a enep d’ar Veljiz. Deuit hant ho tiegezh, ho kamaraded ha degasit bannieloù Kembre ha Breizh evel-just !


Nous étions trés contents du résultat du match Pays de Galles-Irlande du nord. On remet ça vendredi sur écran géant au Centre Culturel Breton de Guingamp pour soutenir la seule équipe qui promeut l’identité et la langue bretonne : Le pays de Galles qui jouera face à la Belgique. Amenez vos drapeaux gallois et bretons ! Venez en famille, avec vos amis chanter le Bro Gozh.

Kreizenn Sevenadurel Vrezhon Gwengamp

3 place du Champ au Roy, 22200 Guingamp
A partir de 20h.
Le centre culturel breton de Guingamp appelle à nouveau à soutenir le Pays de Galles lors de l’Euro 2016. Il diffusera son quart de finale contre la Belgique vendredi.

Comme la semaine dernière pour les huitièmes de finale, le Centre culturel breton de Guingamp appelle à soutenir le Pays de Galles lors de l’Euro 2016.

Les Gallois affronteront la Belgique en quart de finale vendredi prochain. Le centre culturel breton diffusera le match, « pour continuer à soutenir le Pays de Galles qui est la seule équipe valorisant l’identité et la langue bretonne dans l’Euro 2016 ».

Vendredi 1er juillet, à partir de 20h, au Centre culturel breton, place du Champ-au-Roy à Guingamp. Entrée libre.

Les Bretons derrière le Pays de Galles de Gareth Bale.

L’Écho, 24 juin 2016

Gareth Bale et les Gallois seront soutenus par toute la Bretagne, samedi (photp : Twitter @WalesFC)

A Guingamp, le centre culturel breton va diffuser le 8e de finale de l’Euro entre le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. De quoi motiver Gareth Bale !

Un match de l’Euro 2016 diffusé au centre culturel breton de Guingamp ? Non, vous ne rêvez pas. Dans les Côtes-d’Armor, cette initiative fait sourire. Et elle est tout à fait sérieuse : le centre culturel breton va diffuser le 8e de finale entre le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. Un choc au sommet.

Et si le Pays de Galles reçoit le soutien des Guingampais, c’est aussi parce que depuis leur arrivée à Dinard, les Dragons communiquent beaucoup… en breton. Notamment sur Twitter. “Elle a systématiquement communiqué en langue bretonne”, apprécie le président du centre culturel breton, Guy Kerhervé.

Une volonté clairement assumée par le staff du Pays de Galles :

Nous voulions vraiment nous intégrer à la population. Ecrire en breton sur Twitter nous semblait judicieux pour se rapprocher des gens de Dinard mais aussi pour les informer sur nos activités. Et nous avons un excellent retour à ces messages en breton […] On espère devenir la deuxième équipe préférée des Bretons

En quelques semaines, l’équipe de Gareth Bale, l’une des attractions de cet Euro 2016, a rassemblé une bonne partie de la Bretagne derrière elle. Comme le prouve ce billet de notre confrère du Télégramme, Laurent Rivier.

Et cette passion devrait aller crescendo. La diffusion du match Pays de Galles / Irlande du Nord, au centre culturel breton, s’annonce fabuleuse.

Si le coup d’envoi est donné à 18h, les responsables donnent rendez-vous à 17h. Pour quoi faire ? “Répéter et apprendre le Bro Gozh ma zadoù.” Ma doué, ça va être beau !

Pratique : Centre culturel breton, 3 Place du Champ-au-Roy, à Guingamp Téléphone :02-96-44-27-88.

Samedi 25 juin: venez soutenir l’équipe de Galles !

BreizhCymru

Avant la fête de la musique vous pourrez venir supporter le Pays de Galles pour l’Euro 2016 sur grand écran à 18h samedi 25 au centre culturel breton, 3 place du Champ au Roy à Guingamp , rendez-vous dés 17h pour apprendre les paroles du Bro Gozh.

Emgav zo roet deoc’h disadorn da 6 eur evit sellet ouzh krogad skipailh melldroad Kembre er greizenn,bannet war ur skramm bras , evit Euro 2016 , deuit adalek 5 eur evit deskiñ ha pleustriñ da ganañ ar v »Bro Gozh »

Ouest-France, 22 juin 2016

Le centre culturel breton appelle à soutenir le Pays de Galles de Gareth Bale.

Euro 2016. Un appel à soutenir… le Pays de Galles à Guingamp !

Le Centre culturel breton de Guingamp (Côtes-d’Armor) diffusera le 8e de finale du Pays de Galles ce samedi 25 juin. Et lance un appel à soutenir cette équipe qui a « systématiquement communiqué en langue bretonne ».

« En effet depuis que cette équipe a démarré ses entraînements en Bretagne à Dinard, elle a systématiquement communiqué en langue bretonne, indique Guy Kerhervé, président du Centre culturel. Nous souhaitons que cette démarche inspire des clubs bretons », ajoute-t-il.

Le match sera ainsi diffusé pour permettre au plus grand nombre dans le pays de Guingamp, « terre de football s’il en est et terroir où de nombreux locuteurs pratiquent la langue bretonne au quotidien », de suivre « une équipe celtique dont l’hymne est le même que celui des bretons. »

Le Centre culturel breton donne même rendez-vous dès 17 h samedi, pour apprendre et répéter les paroles du Bro Gozh ma Zadoù, l’hymne breton.

Le centre culturel breton est situé place du Champ-au-Roy à Guingamp. Entrée libre.

Euro 2016. Angleterre – Pays de Galles. Cousin Gareth.

Le Télégramme, 17 juin 2016

Où l’on parle aussi du Bro Gozh !

La dernière clameur n’en fut qu’une, livrée à l’unisson. Pur moment de sportivité alors qu’on avait cru, un temps, que supporters anglais et gallois allaient se ridiculiser dans les rues de Lille ou de Lens, pour cause de fierté mal placée. On n’avait pas encore vu ça dans cet Euro. Un derby, un vrai. Entre un favori et son ancienne colonie. Entre deux juridictions du Royaume-Uni. L’épilogue fut à la hauteur de tout ce qui avait précédé, quand les joueurs gallois se réunirent une dernière fois, en cercle, fièrement applaudis par leurs 15.000 fans, debout forcément. Leur équipe avait pourtant perdu. « Mais on a encore besoin d’eux, ils sont incroyables. On a trop longtemps attendu de disputer une telle compétition pour ne pas tout donner lors des quatre-vingt-dix minutes qui nous attendent lundi. Tout ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort », disait Chris Coleman, le sélectionneur très sélect de ces Dragons rouges, à quatre jours de défier la Russie.
Dominé sur le terrain, son petit peuple ne l’a pas été dans les tribunes, en effet. Malgré la loi du nombre. Malgré ces magnifiques « God save the Queen » et « England ! England ! » (à chanter de manière saccadée) qui ont également embrasé le ciel du Nord. Car, en face, il y avait nos cousins celtes et leur hymne « Hen Wlad fy Nhadau » qui rappelle tant le Bro Gozh ma Zadoù, ce Vieux pays de mes pères. Même musique (composée en en 1856 par Evan James et son fils James James), paroles très proches (écrites côté breton par François Jaffrenou, un étudiant briochin). Et moment unique quand il fut entonné à la 42e minute. Le plus valeureux des Dragons rouges venait de cracher un diable de coup-franc des trente mètres. Gareth Bale ? Un cousin, finalement.