Nolwenn Leroy chantera le Bro Gozh pour la finale au Stade de France

France 3 Bretagne, 29 avril 2014

L’hymne breton résonnera bien au Stade de France avant la finale bretonne de la Coupe de France entre l’En Avant de Guingamp et le Stade rennais. C’est Nolwenn Leroy qui l’entonnera.

  • Par Sylvaine Salliou
© AFP/ Damien Meyer
© AFP/ Damien Meyer
Nolwenn Leroy chantera le Bro Gozh ma Zadoù (Vieux pays de mes pères) au Stade de France le 3 mai. En 2009, lors de la dernière finale entre Rennes et Guingamp, Alan Stivell avait entonné le Bro Gozh, mais de façon non officielle. Noël Le Graët informe aussi que le bagad Roazhon et le bagad Gwengamp seront suivis par la Garde républicaine qui interprétera la Marseillaise.

Le président de la région Bretagne Pierrick Massiot avait fait la demande par courrier la semaine dernière auprès de la Fédération française de football. La Région a aussi précisé qu’elle avait fait fabriquer 20 000 Gwenn-ha-du. Ils seront distribués au Stade de France.

Lors d’une réunion de préparation la semaine dernière, Laurent Georges, le directeur des compétitions de l’équipe de France a commencé en disant « on va préparer cette finale 100% bretonne avec le souvenir qui reste de 2009, la plus belle finale de Coupe de France pour la fédération« .

Le Bro gozh ma zadoù avait aussi été entonné au Stade de France lors de la Finale de la Coupe de France en 2009 entre Guingamp et Rennes

 

Le Bro Gozh au Stade de France samedi.

7seizh, 28 avril 2014

Nolwenn Leroy lors de la remise du Prix Bro Gozh 2012.

Nolwenn Leroy lors de la remise du Prix Bro Gozh 2012.

Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football confirme que l’hymne breton résonnera bien au Stade de France avant la finale bretonne de la Coupe de France.

Nolwenn Leroy chantera le Bro Gozh ma Zadoù (Vieux pays de mes pères). Cinq ans après l’improvisation presque sauvage d’Alan Stivell sur la pelouse du grand stade lors de la même finale bretonne en 2009, le Bro Gozh fait désormais partie du programme officiel et sera inclus dans le protocole de la soirée. Noël Le Graët informe aussi que le bagad Roazhon et le bagad Gwengamp seront suivis par la Garde républicaine qui interprétera la Marseillaise sur la pelouse.

Le président Massiot avait fait la demande auprès de la Fédération française de football par courrier la semaine dernière. La Région a aussi précisé qu’elle avait fait fabriqué 20000 Gwenn-ha-du qui seront distribués au Stade de France.

La Bretagne en avant jusque dans ses symboles.

Coupe de France. Nolwenn chantera le Bro Gozh

Le Télégramme, 28 avril 2014




(Photo Emmanuel Schmitt)

Cinq ans après, Alan Stivell aurait bien aimé chanter le Bro Gozh ma Zadoù (Vieux pays de mes pères) samedi, au Stade de France. Mais « c’est Nolwenn Leroy qui le chantera », nous a indiqué, ce dimanche, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football. Cette fois, « l’hymne breton » sera bien inclus au protocole, ce qui n’était pas le cas en 2009. Outre la fille de l’ancien footballeur brestois Jean-Luc Le Magueresse, le bagad Roazhon et le bagad Gwengamp précéderont la Garde républicaine (chargée d’interpréter la Marseillaise) sur la pelouse du Stade de France.

Finale Guingamp-Rennes : 20 000 drapeaux bretons au Stade de France….. et le Bro Gozh !

Ouest-France, le 25 avril 2014

photo 20 000 gwen ha du flotteront dans les tribunes du stade de france © marc ollivier

20 000 Gwen ha du flotteront dans les tribunes du Stade de France© Marc OLLIVIER

La Région Bretagne se mobilise pour la finale de la Coupe de France samedi 3 mai entre Rennes et Guingamp au stade de France. Il y aura 20 000 drapeaux bretons au stade.

Cinq ans, quasiment jour pour jour, après la finale historique Rennes/Guingamp du 9 mai 2009, les deux grands clubs bretons s’affronteront à nouveau sur la pelouse du Stade de France, le 3 mai prochain. Pour la Région Bretagne « ce match sera pour une formidable occasion de promouvoir la Bretagne et son dynamisme, tant sportif qu’économique et culturel ». Le Président de Région, Pierrick Massiot se « réjouit, au nom des Bretonnes et des Bretons, d’une telle affiche ».« 20 000 Gwenn ha du flotteront dans les tribunes du Stade de France » annonce la Région. Un Gwenn ha du pour 4 spectateurs. Dans l’enceinte du stade, le public trouvera sur les sièges des tribunes des drapeaux de grande taille (60 x 90 cm), fabriqués spécialement pour l’événement par le Conseil régional ; de futurs «collectors» pour les supporters qui ne passeront pas inaperçus pendant toute la durée du match »

« Bro gozh ma zadoù »

Dans un courrier rappelant le bon état d’esprit breton qui avait présidé la rencontre de 2009, Pierrick Massiot a demandé à Noël Le Graët, Président de la Fédération française de football, que l’hymne breton « Bro gozh ma zadoù » puisse être chanté en direct, durant le temps protocolaire, juste avant la Marseillaise.Afin de permettre aux supporters bretons de suivre le match à distance dans des conditions aussi festives qu’à Paris, la Région apporte également son soutien aux deux villes concernées, notamment pour la mise en place d’écrans géants dans leurs différents quartiers.Par ailleurs, samedi 3 mai, 60 000 programmes recensant les quelque 300 événements organisés du 15 au 18 mai, seront distribués aux entrées du Stade de France, pour inciter les Bretons et amoureux de la Bretagne à poursuivre la fête, quelques jours plus tard, dans toute la Bretagne mais aussi à Paris Montparnasse, au Havre, New York, Oviedo ou Mexico.

« Le plus fort, c’était surtout l’avant match lorsqu’Alan Stivell a chanté le Bro Gozh et que le bagad de Cesson a joué. Une émotion a envahi la foule, le son était énorme. « 

France 3 Rennes, 23 avril 2014

Finale de la Coupe de France 2009 : racontez nous vos souvenirs

2009, le stade de France accueille l’En Avant Guingamp et le Stade Rennais. Victoire de Guingamp 2 – 1. A l’époque, de nombreux supporters avaient fait le déplacement, non contents d’assister à une « finale historique ». Alain y était, il raconte.

Un stade aux couleurs de la Bretagne, en 2009 © A. Jegou
© A. Jegou Un stade aux couleurs de la Bretagne en 2009
Alain se souvient très bien de cette finale de Coupe de France en 2009. Il a débarqué au stade avec son fils et son neveu, deux ados. « Ce qui était marrant, c’est que mon fils supportait Rennes (comme son père !) et mon neveu Guingamp. Chacun arborait son maquillage, son maillot ». « J’étais très content d’être là, d’assister à un match historique, avec des amis tous supporters. L’ambiance était très bon enfant, tout le monde discutait avec tout le monde, comme une fraternité, ce qui est assez rare entre supporters. Ça chambrait gentiment « 

Le plus fort, c’était surtout l’avant match lorsqu’Alan Stivell a chanté le Bro Gozh et que le bagad de Cesson a joué. Une émotion a envahi la foule, le son était énorme. (Alain)

 

Vous aussi vous y étiez ? Envoyez-nous vos témoignages, vos photos àredacweb.rennes@francetv.fr en précisant bien vos coordonnées !