Le prix Bro Gozh décerné au Stade Rennais FC

ABP, 25 novembre 2013

Frédéric de Saint-Sernin, Président du Stade Rennais.

Frédéric de Saint-Sernin, Président du Stade Rennais.

Rennes—Samedi soir, le comité Bro Gozh ma Zadoù, l’association qui a pour mission de diffuser et de promouvoir l’hymne national breton, a décerné le «prix Bro Gozh 2013» au Stade Rennais F.C. La raison ? le Bro Gozh ma Zadoù est chanté dans l’enceinte du stade avant chacun de ses matchs à domicile et ceci depuis 4 ans. A titre pédagogique, les paroles sont mêmes projetées sur l’écran géant qui surplombe les tribunes.

Le prix a été remis, par Pierrick Massiot, Président du Conseil régional de Bretagne, à Frédéric de Saint Sernin, le président du club.

Le prix Bro Gozh récompense la personne, l’artiste, l’association ou l’institution ayant le mieux promu l’hymne breton au cours de l’année. Voir le site Après Alan Stivell et Nolwenn Leroy, c’est le SRFC qui a reçu ce prix pour l’année 2013.

Pour l’occasion et lors du match contre Bordeaux en soirée, les joueurs du SRFC ont porté le maillot extérieur aux couleurs de la Bretagne. Une distribution gratuite de drapeaux bretons a aussi été réalisée aux entrées du Stade et le club a aussi déployé le plus grand « Gwenn ha Du » au monde sur la pelouse et dans les tribunes.

« C’est important pour nous d’avoir une reconnaissance comme capitale de la Bretagne», explique Frédéric de Saint-Sernin, tout ému et surpris d’avoir été honoré de ce prix. Lena Louarn, vice-présidente de la région à la culture, apprécie que «le sport breton s’approprie le Bro Gozh comme le fait depuis longtemps le Pays de Galles». Elle suggère que «les autres clubs bretons y compris Nantes», se l’approprient aussi. ■

BroGozh20132

Publicités