« J’espère bientôt être capable de chanter le Bro Gozh »

Ouest-France, 13 mai 2013

La première promo du diplôme d’études celtiques à Rennes 2

Treize étudiants, plus ou moins jeunes, viennent d’achever leur année de formation. Le plus ancien diplôme universitaire de Rennes II, rouvert à la rentrée dernière, espère accueillir 25 candidats l’an prochain.

Depuis quelques années, les cours du département de breton et celtique de l’Université de Rennes II sont uniquement dispensés en langue bretonne, les options en français ayant été supprimées. Ce qui aurait pu conduire, note Ronan Le Coadic, professeur, « à réduire au seul cercle des initiés la portée de lenseignement relatif à la Bretagne et aux pays celtiques. »

photo Ouest-France

photo Ouest-France

(….)

« Un air différent »

Dispensée en français (avec une option langue bretonne) la formation s’adresse à tous ceux, étudiants, enseignants, retraités, membres d’associations culturelles, qui souhaitent approfondir leur connaissance de la Bretagne par une approche pluridisciplinaire combinant l’histoire, la géographie, la sociologie, l’ethnologie, la littérature, la musique, les arts plastiques, etc. Les 120 heures de cours de l’année universitaire sont dispensées à des horaires compatibles avec une activité professionnelle.

(….)

C’est précisément cette pluridisciplinarité de l’enseignement qui a enthousiasmé Sylvie Salmon, l’une des treize étudiantes de la première promotion du nouveau DU breton et celtique. Après avoir dirigé durant sa vie professionnelle le terminal d’un grand aéroport de Paris, cette Champenoise d’origine, jeune retraitée, s’est installée à Rennes il y a trois ans. Diplômée d’arts appliqués, elle a déjà exposé sa peinture à l’orangerie du Thabor. « J’ai vite perçu que l’air respiré en Bretagne n’était pas le même qu’ailleurs. Qu’on n’y pensait pas tout à fait de la même façon, explique-t-elle, ma curiosité a été piquée, je me suis dit qu’il y avait de vraies particularités. J’ai voulu mieux comprendre ces différences ». Sylvie Salmon, qui espère bientôt « être capable de chanter le Bro gozh », assure avoir trouvé dans cette année d’études des réponses à ses questions et « des pistes intéressantes pour aller plus loin. »

(….)

Publicités

Une réflexion au sujet de « « J’espère bientôt être capable de chanter le Bro Gozh » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s