« Bretons » : Bro Gozh ma Zadoù, un hymne méconnu mais qui semble atteindre une nouvelle reconnaissance

Bretons, N°80

Les 10 chansons qui ont marqué la Bretagne

Dans le cadre de cet article, le Bro Gozh occupe la seconde place :

« Le 24 juin 2011, les membres du conseil régionale de Bretagne entonnaient, debout, le Bro Gozh ma Zadoù, pour accueillir le Premier ministre gallois, Carwyn Jones. Mais tous, ou presque, avaient les yeux rivés sur une feuille reproduisant les paroles…Paradoxe de ce chant, hymne déclaré de la Bretagne depuis plus de cent ans, mais pourtant largement méconnu !

Bro Gozh ma Zadoù, vieux pays de mes pères, fut en effet proclamé « chant national » en 1903, par les membres de l’union régionaliste bretonne, réunis en congrès à lesneven.

Les paroles en avient été écrites à 19 ans par Taldir Jafrennou, barde et militant régionaliste. Lui-même s’était inspiré de l’hymne gallois, Hen Wlad Fy Nhadau, qui aurait été joué pour la première fois en 1856. La mélodie est la même mais les paroles ne sont pas une traduction littérale.

depuis quelque temps, le Bro Gozh semble atteindre une reconnaissance qui dépasse le cercle des militants. Lors de la finale de la Coupe de France, opposant Rennes à Guingamp en mai 2009, Alan Stivell fut appelé pour chanter le Bro Gozh ma Zadoù.Depuis il résonne au Stade Rennais avant chaque rencontre à domicile. Nolwenn Leroy en livre une jolie version. Un Comité Bro Gozh dont le but est de promouvoir l’hymne national breton, est même né. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s