Bro Gozh. Nolwenn Leroy primée

Le Télégramme, 6 juin 2012

Deux ans après la sortie de l’album, Nolwenn Leroy surfe encore sur le succès de«Bretonne», double disque de diamant. Hier,le prix Bro Gozh(*), deux ans d’âge, lui a été remis, à l’Alizé, à Guipavas où, en soirée, la musique bretonne a joué à guichets fermés.

«J’aimerais bien un jour avoir une rose à mon nom». Hier, en fin d’après-midi, sur la scène de l’Alizé, Nolwenn fait les balances avec «Dider» (Didier Squiban) qui, en soirée, l’accompagnera au piano. Elle s’amuse. Une rose à son nom? Dider y a déjà pensé. Elle pourrait s’épanouir du côté de Ploudalmézeau. «Tu sais parler aux filles, toi», rit-elle. En coulisses, les journalistes patientent. «Je vais me faire tirer les oreilles». La belle, silhouette irréprochable vêtue de noir, se présente enfin. «Je viens de vivre un drôle de moment, là. Iln’est pas commode le chef de choeur. Avec Dider, à chaque fois, on répète à peine. J’essaye de suivre et le soir, c’est magique. On a déjà chanté ensemble à la Carène». Nolwenn évoque son nouvel album en préparation. «Il sera composé de chansons originales, en français. Avec peut-être un texte en breton,comme un poème d’Anjela Duval». Sa sortie est prévue pour Noël 2012. «Mais ça va être dur. Avec « Bretonne », plus le temps passe et plus les gens viennent en tournée. Je continue à faire de la scène. C’est la plus belle manière de présenter les chansons. C’est bien d’avoir le retour du public sur de nouvelles compositions. Il confirme ou pas».

 

Bro Gozh. Nolwenn Leroy primée.
Nolwenn Leroy a clôturé cette soirée «100% Breizh».
Photo Nicolas Ollier

Nolwenn savoure aussi ce prix Bro Gozh 2012. «Le Bro Gozh est présent sur mon album. C’était très important pour moi. Je le connaissais depuis toujours».

«Une ouverture énorme sur la langue bretonne»

«Ceux qui me remettent le prix, aujourd’hui, faisaient peut-être partie des sceptiques du début. À la base, je ne suis pas une chanteuse celtique. Je ne me suis jamais revendiquée de rien. J’ai amené mes chansons, quelque chose de nouveau. C’est une ouverture énorme sur la langue bretonne, sur la culture. Tout le monde dit que c’est très cloisonné. Ce n’est pas vrai. J’ai chanté à la télévision à une heure de grande écoute». Nolwenn a depuis exporté son talent en Angleterre, aux États-Unis, en Allemagne, où «ça s’est extrêmement bien passé. Mais je reste modeste par rapport à ce projet. Il s’est emparé de moi et je ne vais pas arrêter la tournée». La semaine passée, elle a fait une pause musicale, à Roland-Garros, pour «épauler» Arnaud Clément, son compagnon, dans ses adieux « héroïques » à la terre battue parisienne. Avant, probablement, de succéder dans quelques jours à Guy Forget à la tête de l’équipe de France. Cet été aussi, Nolwenn, la «Renanaise», repassera par Brest. Dans le cadre des Tonnerres 2012. «Je serai là le lundi16. J’ai été marraine de la fraise de Plougastel et les Jeunes agriculteurs m’y ont invitée, ainsi que François Cuillandre, le maire de Brest. J’ai assisté aux « Premiers Tonnerres », il y a 20ans. J’avais 9ans». Comme promis, on lui a transmis un message de Norvège, formulé avec insistance par le chef de l’orchestre de la Marine royale. «Pourra-t-il l’accompagner dans une ou deux chansons de son répertoire?». «S’il y a une scène et un micro, il n’y aura pas de problème. Mais il n’y a pas de concert prévu, je crois. Je viendrai en civil». L’affaire est mal engagée…

(*) Le comité Bro Gozh récompense, depuis 2011, la personne, l’artiste, l’association ou l’institution ayant lemieux promu l’hymne national breton l’année précédente.

Karine Joncqueur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s