Manifestons le 31 Mars 2012 à Quimper

Pour tous ceux qui souhaitent manifester tout en chantant Distro ar Gelted et le Bro Gozh, rendez-vous samedi 31 mars à 13h45 place de la Résistance à Quimper, près du camion « Kanomp Breizh ».

Parce que nous voulons obtenir nos droits culturels et linguistiques
Parce que nous voulons une démocratie respectueuse de ses minorités,
comme dans les autres démocraties européennes

Manifestons le 31 Mars 2012 à Quimper pour dire

Deomp de’i !

Evit ar brezhoneg hag evit hor yezhoù

  • Nos langues, nos cultures = un droit, une loi
  • La diversité, une richesse = ratification de la charte européenne des langues
  • Une vraie démocratie = de vrais pouvoirs pour la Bretagne réunifié

Le prix Bro Gozh Ma Zadoù 2012 à Nolwenn Leroy

7seizh, le 26 mars 2012

Le Comité Bro Gozh Ma Zadoù, dont le but est de promouvoir et diffuser ce chant déclaré hymne national il y a bientôt 110 ans à Lesneven, a tenu son Assemblée Générale annuelle à Quimper (Kemper) le 24 mars dernier. A cette occasion, il a révélé le nom du lauréat du Prix Bro Gozh Ma Zadoù 2012 : il s’agit de la chanteuse Nolwenn Leroy.

Le Prix Bro Gozh a pour but d’honorer une personne, une association, une collectivité ou une entreprise qui aura contribuer par son action à faire connaitre le Bro Gozh. L’année dernière, pour la première remise du prix, Alan Stivell avait été honoré à l’occasion d’un concert du choeur gallois « Côr Meibion Blaenporth » et du chœur d’hommes de Bretagne « Mouezh Paotred Breizh » faisant partie d’une tournée des Gallois dans les 5 départements bretons pour les festivités de la Saint-Yves. Le fondateur du renouveau de la chanson bretonne avait reçu, en l’église Saint-Melaine de Rennes (Roazhon) qui réunissait pour l’occasion plus de 700 personnes, un trophée réalisé par l’artiste gallois Ieuan Rees pour sa contribution majeure à la diffusion du Bro Gozh, que ce soit dans l’un de ses albums (Brian Boru) où plus généralement lors de ses concerts, qui finissent toujours par le Bro Gozh.

Pour le deuxième prix, le comité a voulu récompenser Nolwenn Leroy dont l’album “Bretonne” inclut l’hymne national et qui a connu un succès phénoménal depuis sa sortie en décembre 2010. Ainsi, dans les pays francophones Bretagne, France, Belgique et Suisse, il s’en est vendu plus d’un million d’exemplaires, et c’est maintenant des pays comme l’Allemagne et les Etats-Unis que Nolwenn Leroy va tenter de conquérir grâce à une version augmentée de chansons celtiques mais qui inclut toujours le Bro Gozh.

En plus de ses qualités vocales exceptionnelle et de sa très bonne prononciation du breton, le comité a voulu honorer sa volonté d’inclure le Bro Gozh dans cet opus, le plus personnel de ses 5 albums. Il a d’ailleurs noté qu’elle le chantait systématiquement dans ses concerts.

Les membres du Comité ont observé que le “phénomène” Nolwenn Leroy s’inscrit dans un mouvement général plus vaste de regain d’intérêt pour le Bro Gozh Ma Zadoù depuis quelques années. Il en veut pour preuve le succès du DVD “Kan ar Galon”,sur l’histoire du Bro Gozh “des plaines galloises au stade de France”, qui a déjà fait l’objet d’une réédition.

Le prix sera remis à Nolwenn Leroy en juin prochain, à Brest (même) comme un clin d’oeil à ses origines puisqu’elle est de Saint-Renan (Lokournan).

Lors de son Assemblée Générale, le comité Bro Gozh, qui déborde de projets, a notamment déclarer son intention de réunir les représentants des 4 peuples qui partagent le Bro Gozh comme hymne national, à savoir les Gallois, les Cornouaillais Britanniques, les Bretons et les Kashis, en Inde. Il a aussi lancé un appel aux adhésions afin de renforcer l’équipe existante.

Le site internet de Poellgor Bro Gozh Ma Zadoù, très complet : http://brogozhmazadou.com/www/brogozh/fra/

Le blog d’actualités : https://pbgmz.wordpress.com/

Le Comité Bro Gozh Ma Zadoù réuni à Quimper (Kemper)

Nolwenn Leroy reçoit le prix Bro Gozh ma Zadoù

ABP, le 26 mars 2012

Le Comité Bro Gozh ma Zadoù, créé en 2010, a pour but la diffusion du Bro Gozh par l’édition de livres, CD, DVD, l’organisation d’événements et de concerts, la création d’expositions . Tous les ans, un comité décerne un prix à l’artiste ayant le mieux promu cet hymne national breton. En 2011 c’est Alan Stivell qui remporta le prix. Cette année, c’est Nolwenn Leroy : «Elle a grandement contribué à la diffusion de l’hymne, présent sur son CD “Bretonne”, mais également lors de ses concerts où elle l’interprète à chaque fois » […] «Le choix de Nolwenn Leroy a semblé tout à fait logique», a déclaré Jacques-Yves Le Touze, président du comité Bro Gozh ma Zadoù. Le prix du Bro Gozh sera remis à Nolwenn Leroy courant juin 2012. 

à Nolwenn Leroy le prix Bro Gozh !

Ouest-France, 26 mars 2012

 Le prix du Bro Gozh sera remis à Nolwenn Leroy courant juin.  Béatrice Le Grand.

Le prix du Bro Gozh sera remis à Nolwenn Leroy courant juin. © Béatrice Le Grand.
Il récompense les artistes qui ont apporté leur contribution à la promotion de l’hymne breton.
Réuni en assemblée générale samedi à Quimper, le comité du Bro Gozh a décidé de décerner son prix, cette année, à Nolwenn Leroy (après Alan Stivell en 2011). Né l’année dernière, le comité a pour objectif la promotion de l’hymne breton. « Au vu de sa notoriété, Nolwenn y a grandement contribué : l’hymne breton est présent sur son CD, et elle le chante à chaque concert », rapporte Jacques-Yves Le Touze, président du comité Bro Gozh Ma Zadou. Le prix lui sera remis courant juin, dans la région de Brest.Le comité a également annoncé la sortie d’un livre sur l’histoire de l’hymne, et sa participation à la manifestation pour les langues régionales samedi 31 mars à Quimper. « Mais nos projets les plus importants démarrent l’année prochaine », prévient Jacques-Yves Le Touze.

Pour le 110e anniversaire de la création de l’hymne, le comité a décidé de réunir les quatre pays partageant ce même chant. Au printemps 2013, un comité du pays de Khasi (province de l’Inde), dont son roi, et deux comités venus du Pays de Galles et de Cornouaille britannique seront donc réunis pendant une semaine de festivités à Lesneven dans le Finistère.     « Ce que l’on veut montrer, c’est que cet hymne est international ! »

Autre projet d’importance : la création d’un spectacle musical sur l’histoire commune entre la Bretagne et le Pays de Galles.

Hymne breton. Nolwenn Leroy lauréate du prix 2012

Le Télégramme, 26 mars 2012

Nolwenn Leroy ( photo Le Télégramme)

Le comité Bro Gozh ma Zadou a décerné son prix 2012 à la chanteuse Nolwenn Leroy. Le comité récompense ainsi une artiste qui contribue, en le chantant très régulièrement, à promouvoir l’hymne national breton. Nolwenn Leroy succède à Alan Stivell, lauréat en 2011. Réuni samedi à Quimper en assemblée générale, le comité a, par ailleurs, annoncé la création d’un site internet et le lancement d’une application pour smartphone permettant d’apprendre l’hymne breton sur edubreizh.com (Photo archives Le Télégramme)

Hymne breton. Le prix Bro Gozh à Nolwenn Leroy

Le Bro Gozh chanté par les membres du Comité à l'issue de l'assemblée générale (photo Le Télégramme).

Le comité Bro Gozh ma Zadou tenait son assemblée générale à Ti ar Vro Kemper, samedi matin. L’occasion pour le président, Jacques Le Doze d’annoncer que l’association, qui se bat pour la promotion de l’hymne breton, venait de décerner à NolwennLeroy le prix «Bro Gozh» 2012. Elle succède à Alan Stivell. Cette récompense salue le talent de l’artiste, mais c’est aussi et surtout un prix de reconnaissance à cette ambassadrice d’un hymne qu’elle chante lors de chacun de ses concerts.

Bro Gozh, un hymne indien

Créé en 1856 au pays de Galles cet hymne, véhiculé par les missionnaires gallois, est devenu l’hymne national de la Cornouailles anglaise, de la Bretagne et, plus surprenant, des Khasis, un peuple de la province du Menghalaya, en Inde. Jacques Le Doze a rapidement retracé l’histoire de l’association, rappelé ses dernières actions marquantes et surtout évoqué les manifestations à venir. Ainsi, le président a rappelé la réédition du DVD «Bro Gozh la Zadou-Kan ar Galon», rendue nécessaire en raison de son succès. La remise du prix Bro Gozh 2011 à Alan Stivell sera intégrée dans ce DVD. Une chorale galloise a par ailleurs participé à cinq concerts, avec les chorales de la fédération Kanomp Breizh. Autre événement: la création d’un site internet par Mikael Bodlore-Penlaez et, avec l’aide de Jean-François Le Cloarec, le lancement d’une application pour smartphone permettant d’apprendre cet air (site: edubreizh.com).

Manifestation samedi à Quimper

L’année 2012 devrait d’abord être l’année de promotion du film Kan ar Galon. La manifestation pour les langues minorisées, samedi prochain à Quimper, sera l’occasion de communiquer à ce sujet. Viendra ensuite, en juin ou en septembre, la remise de son trophée à Nolwenn Leroy, au cours d’une soirée, avec la participation de diverses chorales et de plusieurs artistes. Contacts Tél.02.97.64.12.76. Site: www. brogozhmazadou.com blog: http://pbgmz. wordpress.com

Bretagne. Nolwenn Leroy reçoit le prix Bro Gozh Ma Zadou

Ouest-France, 24 mars 2012

  • Nolwenn Le Roy va recevoir le prix « Bro Gozh Ma Zadou », par le comité du même nom.

    Nolwenn Le Roy va recevoir le prix « Bro Gozh Ma Zadou », par le comité du même nom. Photographe : Béatrice LE GRAND (Archives)

Après le centenaire de l’hymne breton « Bro Gozh Ma Zadou » en 2003, un comité a décidé de remettre un prix, chaque année, à l’artiste ayant le mieux promu cet hymne. Cette années, c’est Nolwenn Leroy qui va recevoir ce prix. « Elle a grandement contribué à la diffusion de l’hymne, présent sur son CD, mais également lors de ses concerts où elle l’interprète à chaque fois », annonce Jacques-Yves Le Touze, président du comité Bro Gozh Ma Zadou.

Le prix lui sera remis courant juin, dans la région de Brest.

Une centaine de participants à la projection-débat de Lorient

Succès pour la projection-débat animée par Mikael Baudu et organisée par l’Université Populaire Bretonne de Lorient le 21 mars dernier. . Près d’une centaine de spectateurs ont assisté à la projection de « Kan ar Galon, histoire de l’hymne national breton » suive d’une série de questions au réalisateur et du chant du Bro Gozh par Kanerien an Oriant .

Toute association ou tout organisme intéressé par l’organisation d’une telle projection-débat peut contacter le Comité Bro Gozh au 02 97 64 12 76 et à gouelarbrogozh@aliceadsl.fr .