Alan Stivell à l’Olympia: « Tant que le statut particulier de la Bretagne ne sera pas reconnu, il est important de chanter l’hymne national breton. »

ABP, 17 février 2012

Intense émotion hier soir à l’Olympia pour le grand retour d’Alan Stivell sur la scène parisienne qui marquait le quarantième anniversaire de son concert historique.

(….)

Plus tard, le public a de nouveau retenu son souffle lorsque Nolwenn Leroy s’est mise à entonner en breton le Bro Gozh ma Zadoù.  » Tant que le statut particulier de la Bretagne ne sera pas reconnu, il est important de chanter l’hymne national breton. Plus tard, si les choses évoluent, ce sera moins nécessaire…. » a tenu à préciser l’infatigable ambassadeur de la cause bretonne.

(….)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s