Le Bro Gozh à l’Olympia avec Alan Stivell : “la Bretagne a besoin d’un statut particulier.”

7seizh, le 17 février 2012

Sonerion Bleimor, premières notes du bagad Quic en Groigne Saint-Malo. La Marche des Conscrits du Faouet et c’est parti pour deux heures de musique bretonne à Paris. Alan Stivel invite l’Olympia à une ballade musicale de quarante ans en musique de Bretagne.

(….)

Et sur scène hier soir, la salle s’est enflammée aux accords de sa guitare envoutée par les mélodies d’une harpe celtique magique.

Photo Copyright Jacqueline Le Menn

“La Bretagne a besoin d’un statut particulier.”
C’est juste après cette petite phrase qu’Alan a accompagné Nolwenn Leroy dans un Bro Gozh ma Zadou, repris par tous et a clôturé un concert riche en émotions diverses.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Bro Gozh à l’Olympia avec Alan Stivell : “la Bretagne a besoin d’un statut particulier.” »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s