Le «Bro gozh ma zadoù» en hommage à J.-C.Jégat

Le Télégramme, 13 novembre 2011

(….)

Le «Bro gozh ma zadoù» en hommage à J.-C.Jégat

Disparu il y a 30 ans, celui qui fut un des meilleurs «talabarder» (sonneur de bombarde), de son époque, a marqué l’histoire de la Kerlenn. L’hommage qui lui a été rendu, avec notamment la participation de quatre duos et du choeur d’hommes de Pontivy, s’est achevé en apothéose par une interprétation de l’hymne breton «Bro gozh ma zadoù» (Vieux pays de mes pères). Ce fut également le cas hier, avec la finale du championnat de Bretagne des batteurs solistes. Dans les trois catégories inscrites au programme (moins de 14 ans; moins de18 ans et Open), les sept candidats avaient été sélectionnés lors de différents concours organisés à Locoal-Mendon, Quimper, Dol-de-Bretagne et Guingamp. D’une exceptionnelle qualité, leurs prestations ont été appréciées par un jury qui comptait dans ses rangs, l’un des meilleurs spécialistes mondiaux dans la discipline, l’Irlandais Chris Mc Nicholl.

(….)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s