Le Bro Gozh au Festival celte de Saugues

La Montagne, 16 août 2011

(…)

Bro Gozh Va Zadoù ou Je ne serai jamais ta parisienne, la belle s’est parfaitement intégrée dans l’univers exclusivement celtique régnant à Saugues. Alternant le chant en breton, anglais et français, elle (Nolwenn Leroy) enchaîne les morceaux. Son interprétation de La jument de Michao a empli d’émotions un public d’ores et déjà conquis.

Pendant une heure et demie, la belle a déployé une énergie sans faille. Accompagnée de ses six musiciens, elle s’est malicieusement laissée emportée dans un jeu de scène charmeur. Et le public s’est trouvé littéralement ensorcellé. Jusqu’à ce que l’hymne breton retentisse aux quatre coins de la salle et sonne la fin du festival… En attendant l’année prochaine.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s